Vie locale

Bussy-Saint-Georges ► Le collège Claude-Monet pourrait ne rouvrir qu’en 2021 : les parents d’élèves sont en colère

[Vidéo]

Les parents d’élèves et les professeurs du collège Claude-Monet de Bussy-Saint-Georges ont manifesté, mardi 10 avril, devant les bâtiments provisoires à Magny-le-Hongre. Le collège pourrait ne rouvrir qu’en 2021.

Les parents d’élèves et les professeurs ont attendu la fin de la dernière heure de cours à 16 h 45  pour investir l’entrée des préfabriqués du collège provisoire, situés rue des Lombards à Magny-le-Mongre. Catherine Del Gamba, la présidente de l’association Avenir Monet, explique : « Nous sommes venus ici pour obtenir des réponses du Département car on ne nous dit rien. On aimerait être écouté car  nos enfants sont les principaux concernés. Les conditions de travail sont acceptables mais pas sur le long terme ».

Le conseil départemental avait annoncé en janvier la réouverture du collège pour la rentrée de septembre 2019, mais les parents d’élèves ont appris depuis que les travaux risqueraient de se prolonger jusqu’en 2021. « A chaque fois, les échéances sont repoussées sans qu’on nous dise pourquoi. Où, quand, comment, on ne sait rien » regrette Catherine Del Gamba, dont la fille est en classe de sixième. La construction et l’entretien des collèges sont de la compétence du conseil départemental.

Une réunion deux fois reportée

Vêtus de gilets jaunes, comme pour alerter d’un danger, les parents d’élèves ont attendu en vain les représentants du conseil départemental avant le début du conseil d’administration du collège afin d’exprimer leur mécontentement. Ces derniers, informés de la manifestation, ont préféré ne pas venir à la réunion, mardi soir, estimant que « le climat n’était pas apaisé ». Catherine Del Gamba indique pourtant : « Nous ne sommes pas venus pour bloquer le conseil d’administration. Nous sommes déçus. Les responsables du conseil départemental avaient promis, en novembre, une réunion en janvier. Nous sommes en avril. Maintenant on nous donne une date pour la mi-mai ».

Des infrastructures sous-dimensionnées

Les parents ont remarqué la fatigue des enfants qui doivent prendre le bus pour se rendre au collège et pour rentrer chez eux. Laurent Bertrand, le professeur d’EPS, confie : « Les cours ont toujours lieu au gymnase Laura Flessel à Bussy. Sur deux heures de cours, nous en perdons une dans le transport ». L’enseignant a aussi deux enfants scolarisés à Claude-Monet. Adrien Huguet, professeur de physique-chimie, signale des « infrastructures sous-dimensionnées » et des « salles de classe humides ». Il précise : « La salle de permanence a une capacité de 35 places alors qu’il y a six cents élèves au collège. De plus, les salles de sciences et de technologie ne sont pas équipées ». Selon les parents, des élèves qui avaient eu un cours annulé se sont retrouvés à errer dans Magny-le-Hongre ou à devoir rentrer chez eux à pied faute de places suffisantes dans les cars censés les ramener vers Bussy.

En absence d’information, les spéculations vont bon train. Certains ont même entendu parler d’une contre-expertise qui attesterait de la viabilité d’une partie du bâtiment fermé au public depuis des chutes de pierres provenant de la façade. « On aurait pu mettre les préfabriqués dans la cour, utiliser le rez-de-chaussée et protéger les murs avec des filets comme cela se fait dans certains monuments » soutient un parent.

Du côté de la mairie, on affirme avoir alerté les services du département. Dans une lettre adressée aux parents d’élèves, le maire, Yann Dubosc, a apporté son soutien au mouvement. « Nous sommes en train de train de réfléchir à une date pour recevoir en mairie les parents d’élèves, l’inspection académique et les services départementaux » assure son directeur de cabinet.

Partagez notre article
Share
Post précédent

Dammartin-en-Goële ► L'association Seine-et-Marne Ensemble a élu son nouveau président : Jean-Louis Thiériot

Post suivant

Mitry-Mory ► Insulté au conseil municipal, l'élu d'opposition, Laurent Prugneau, porte plainte

Sun-Lay Tan

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *