Vie locale

Charny ► Vidéo – La boulangerie Pinto fabrique la 5e meilleure baguette de Seine-et-Marne

A Charny, la boulangerie Daniel Pinto, a remporté le 5e prix du concours de la meilleure baguette de Seine-et-Marne. La récompense a été remise à l’IMA du Pays de Meaux.

Face à quarante candidats, le boulanger de Charny s’en est bien sorti : « Il n’est pas facile de terminer dans le top cinq, la concurrence est rude. Peut-être l’an prochain, nous finirons sur le podium des trois meilleurs » indique Daniel Pinto.

Plusieurs critères étaient requis pour faire accéder le pain au podium : l’odeur, le goût, la cuisson, l’alvéolage, la croûte, la mie.

Seize jurés (enseignants, professionnels, consommateurs) ont goûté, comparé et jugé la qualité des baguettes, mercredi 15 mars.

Daniel Pinto est artisan boulanger depuis cinq ans à Charny et n’en est pas à son coup d’essai. Déjà primé en 2015 pour ses croissants, le passionné se remet toujours en question pour améliorer la qualité de son pain. Aidé de son épouse, Sylvie, qui tient les rênes de la boutique toujours avec le sourire, il confie : « C’est difficile de participer à un concours comme celui-ci, cela demande beaucoup de temps et de persévérance ».

Les clients ont pris leurs habitudes, Henriette, une voisine, vient chercher sa baguette tous les matins et commente : « Les boulangers font partie du village. C’est un lieu où nous aimons nous rencontrer entre voisines et amies. Il n’y a pas de boulangerie dans les environs sans prendre sa voiture. Pour les gens comme moi qui sommes à pied, la boulangerie est indispensable à la vie quotidienne, et en plus Daniel fait d’excellents pain et pâtisseries  ».

Pour Daniel, concourir est une satisfaction personnelle. Il apprécie d’être, comme il dit, « connu et reconnu par ses pairs ». « J’aime montrer aux gens que je sais faire du pain, fabriqué avec de la bonne farine, provenant d’un bon moulin et pour ne pas les nommer, c’est la MDC (Minoterie Dupuy-Couturiers) près de Saint-Etienne. Nous avons misé sur eux depuis le début et nos clients en sont satisfaits ».

Daniel n’a pas lésiné sur sa formation dans l’art qui lui rend bien le cœur qu’il y met. Ses début d’apprenti l’ont conduit jusqu’à la prestigieuse école Ferrandi puis il s’est lancé dans le monde du travail.

« J’ai fait toutes mes années en artisanat, puis je me suis installé à Charny. Nous avons deux enfants, Cristiano 7 ans et Raphaël 4 ans, même que le dernier est né dans la boulangerie… C’est forcément un signe du destin ! » 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Partagez notre article
Share
Post précédent

Tribune libre ► "Boutillier : une candidature pour perdre et risquer de faire perdre !"

Post suivant

Claye-Souilly ► Solidarité : Les élus juniors se mobilisent pour une école au Sénégal

Dominique Sarlabous

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.