Vie locale

Chelles ► Ateliers et démonstrations au salon du jardin : le parc du Souvenir était consacré au jardinage

[Galerie photo]

Le parc du Souvenir Émile-Fouchard, a connu une effervescence toute naturelle, samedi 7 avril. Des ateliers, démonstrations et animations étaient consacrés à l’univers du jardinage, dans le centre-ville de Chelles.

Le retour du printemps, c’est bien connu, encourage la fibre jardinière. Les habitants n’ont pas contredit la règle et sont venus en nombre visiter la vingtaine de stands rassemblés dans le parc du Souvenir. Les « épouvantables épouvantails », réalisés par les enfants des centres de loisirs de la ville, n’ont pas manqué d’attirer les regards par leur originalité singulière. L’atelier de compostage du Sietrem (Syndicat mixte pour l’enlèvement et le traitement des résidus ménagers) de Saint-Thibault-des-Vignes, a dispensé ses précieux conseils ; tandis que les jardiniers municipaux de Chelles expliquaient comment tailler un rosier ou fabriquer un hôtel à insectes.

Maison ou appartement, même passion

Sylviane réside à Chelles depuis 1982. Elle a fleuri le balcon de son appartement avec des géraniums, rosiers et dipladénias. « J’ai aussi planté du thym et du romarin. Par ailleurs, j’ai une grande passion pour les orchidées. J’en ai quinze et elles sont toutes en fleurs » confie-t-elle. Tout comme elle, Hélène venait à ce salon pour la première fois. Elle habite un pavillon depuis 18 ans, dans l’avenue Yvonne : « Mon mari et moi partageons la même passion pour le jardinage. Nous avons déjà planté des vivaces et des jacinthes. J’ai particulièrement apprécié la démonstration sur la taille et l’entretien des rosiers ».

Des avions, des abeilles et une mini-ferme

Une initiation à l’art floral était dispensée par l’association Chel’loisirs, pendant que des enfants entreprenaient la construction d’un avion en balsa à l’atelier Leroy-Merlin ou s’informaient sur la fabrication du miel grâce à La luciole vairoise. Son président, Jacques Dumand, gère le rucher pédagogique de la montage de Chelles et celui installé dans le bois de Vaires-sur-Marne. « Le rucher pédagogique ouvrira début mai, mais sous réserve car les abeilles ont beaucoup souffert des écarts de température et surtout de l’humidité » précise-t-il.

Venue d’Iverny, une mini-ferme a eu la cote auprès des plus jeunes. Les bambins, ravis, ont pu pénétrer dans l’enclos et caresser tout à loisir chevreaux, lapins, poules, moutons et même des alpagas. Les plus gourmands ont bien sûr investi le stand des Mémés toquées, société basée à Brou-sur-Chantereine, qui propose des soupes de légumes, jus de fruits frais et plats cuisinés aux saveurs d’antan. Et parce que jardin est aussi synonyme de détente, certains ont pris possession des fauteuils et chaises longues installés dans le parc afin de mieux profiter des rayons du soleil.

Concours des jardins et balcons fleuris

Le maire, Brice Rabaste, a remis leurs prix aux lauréats du concours des jardins et balcons fleuris. Quarante Chellois avaient participé à l’édition 2017. Dans la catégorie jardins, Grégory Barot a reçu le premier prix, soit un bon d’achat d’une valeur de 100 euros. José Pirès a obtenu le deuxième prix (60 euros) et Jean-Gael Barbara, le troisième (40 euros).

Dans la catégorie balcons, Maurice Loerch a remporté le premier prix (100 euros), Zohar Nadour, le deuxième (60 euros) et Mireille Bonhomme, le troisième (40 euros). Viviane Rosolen, ancienne institutrice, s’est vue quant à elle décerner un prix spécial pour son jardin à l’univers onirique (40 euros).

« Il s’agit de la troisième année consécutive du salon printanier organisé par la Ville, en partenariat avec des associations et commerçants chellois. Cette année, nous avons choisi de le faire en centre-ville. Les précédentes éditions avaient eu lieu place des Fêtes, dans le quartier de Chantereine » a précisé le maire.

Partagez notre article
Share
Post précédent

Meaux ► Cent paires de bras n'étaient pas de trop pour nettoyer les bords de Marne

Post suivant

Mitry-Mory ► Nouveaux habitants : ils ont découvert leur ville en compagnie du maire

Serge Moroy

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.