Vie locale

Chelles ► 104 pilotes pour inaugurer la piste BMX

Cent quatre pilotes de 6 à 50 ans ont inauguré la piste BMX de Chelles, samedi 2 avril. 100 000 euros de travaux ont permis d’améliorer et de rallonger l’existante. De nouvelles bosses et cent mètres supplémentaires vont mettre à l’épreuve le physique et les montures des costauds.

Samedi, tous attendaient la fin des discours avec impatience. Chacun a récupéré un morceau du ruban tricolore des mains de Brice Rabaste, maire de Chelles et les 104 membres du club ont enfilé leurs casques et leurs protections, enfourché leurs engins et filé à la grille de départ. Tout l’après-midi, les coureurs se sont opposés dans « la Chelloise », une succession de courses réservées aux licenciés locaux. Des qualifications aux finales, le nouveau tracé a été testé.

« Ce sont les pilotes qui font la piste »

« La piste a été prolongée de cent mètres. Elle est désormais la plus longue du secteur avec ses 385 mètres, tous les obstacles ont été refaits » indique Danielle Gérard, l’intarissable trésorière de BMX Chelles, le club locataire de l’installation. Les modifications ont été faites suivant les recommandations des pilotes car dit-elle, « ce sont les pilotes qui font la piste, elle doit évoluer en fonction des modes ».

Les pilotes, justement, de six à cinquante ans, participent à des courses et tous prennent du plaisir. Il n’y avait qu’à regarder l’arrivée de la course des « papas ». Pour certains, le physique optimal n’est plus tout à fait là : les jambes dures et le souffle court. Malgré tout, l’envie de gagner est la même.

Entraînement et compet’

Arnaud Mézergues, 38 ans, pratique le BMX depuis l’âge du CM2. Entraîneur au club, il a toujours fait du vélo. Il confie : « Je cours pour la passion et l’engagement qu’il y a dans la compétition. Je ne fais aucune différence entre l’envie de courir et la joie d’entraîner les jeunes ». Pour lui, dit-il, c’est  « cinquante/cinquante ».

Emmanuel Métivier, entraîneur lui aussi, avoue qu’il est au club pour accompagner son fils Thomas, 7 ans. Heureux d’être qualifié pour la finale du jour, il déclare : « Je suis sûr d’une chose : des deux, c’est mon fils qui prend le plus de plaisir ».

Le plaisir est aussi ce qui fait courir Dimitri, 10 ans. Au club depuis trois ans, il affirme : « Je fais le trajet depuis Fontenay-sous-Bois pour me mesurer à mes copains. Et tant pis pour la fatigue à l’arrivée ».

« On manque de filles »

Maurine Charrier, 16 ans dont six au club, termine son tour de piste un peu essoufflée. Titulaire du BF1 depuis peu, elle est chargée depuis deux ans de l’entraînement d’un groupe d’une dizaine de jeunes coureurs âgés de 7 à 10 ans. Elle espère que le club va recruter et soupire : « On manque de filles et j’en appelle à la solidarité féminine pour partager aventures et challenges ».

« La piste de BMX de Chelles est la plus belle de Seine-et-Marne, vous pourrez y exercer votre sport dans les meilleures conditions » a rappelé Brice Rabaste avant le premier départ. Pour Patrice Roy, président du comité d’Ile-de-France de cyclisme, le nouvel équipement permettra de disputer des compétitions importantes et de donner un nouvel essor à la discipline.

Les compétitions ne vont pas manquer puisque samedi 18 juin, la piste accueillera rien moins que les championnats de Seine-et-Marne de BMX. D’ici là, les pilotes locaux en auront apprivoisé tous les pièges.

BMX Chelles ici

Partagez notre article
Share
Post précédent

Archéa ► Stages et expos : offrez-vous une vie de château !

Post suivant

Val-d'Europe ► A vos CV : de 500 à 1 000 postes à pourvoir

Correspondant

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *