Vie locale

Chelles ► Dorothy Malherbe, la directrice du cinéma Cosmos, est partie vers d’autres horizons

Dorothy Malherbe a quitté le cinéma Etoile Cosmos de Chelles, dimanche 29 juillet, après sept années à sa direction.

Des soirées à thèmes, à la programmation jeunesse en passant par le Chelles Battle Vidéo, Dorothy a su, depuis son arrivée en 2011, impulser un nouveau souffle au cinéma du centre-ville de Chelles et réussi le pari d’augmenter sa fréquentation. Elle explique : « En 2016, le Cosmos a fait 71 000 entrées, soit 20 000 de plus en cinq ans. J’ai le sentiment que je peux encore apporter des choses mais l’objectif était de développer et de donner une identité au Cosmos. L’objectif est atteint ».

Dans la programmation, pendant ces dernières années, Dorothy a proposé des films de chevet, autrement dit du cinéma indépendant. Elle a également fait évoluer le cinéma localement pour être plus proche des Chellois et  avec le passage au numérique et à l’audiodescription.

Malgré le nombre réduit de salles, Dorothy a su proposer une programmation éclectique : du blockbuster au ciné-débat en passant par la programmation jeunesse pour laquelle le cinéma a reçu à plusieurs reprises le label « Cinéma Art et essai, jeune public ». La directrice a aussi co-réalisé le Chelles Battle vidéo et le festival du court-métrage.

Une passionné du septième art

Pourtant, l’ancienne directrice confie : « Au début, je n’étais pas du tout destinée à être directrice d’un cinéma ». En effet, Dorothy a fait des études de sociologie et passé un Capes en arts plastiques et ce n’est qu’après ses études qu’elle a décidé de revenir à ce qu’elle voulait faire depuis le début : évoluer dans le septième art.

Dorothy a commencé sa carrière dans le cinéma avec plusieurs stages en régie, en particulier dans la série « Samantha oups! » et sur le long-métrage « Andaloucia » de Alain Gomis. La direction du cinéma de Chelles est son premier poste administratif.

Dorothy travaille actuellement sur une nouvelle réalisation à Paris : il s’agit d’un projet porté par Pathé et Cinémovida pour un cinéma avec sept salles dans le quartier des Batignolles.

 

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Partagez notre article
Share
Post précédent

Chessy - Dampmart ► La passerelle de la Dhuis est désormais ouverte : premiers pas

Post suivant

Seine-et-Marne ► Conseil départemental : Olivier Morin, nouveau vice-président à la culture et au patrimoine veut "mettre à profit son expérience"

Correspondant

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.