Vie locale

Chessy – Dampmart ► La passerelle de la Dhuis est désormais ouverte : premiers pas

[Vidéo]

La passerelle de la Dhuis, qui relie les communes de Chessy et de Dampmart au-dessus de la Marne, est ouverte aux piétons et aux cyclistes depuis jeudi 19 juillet. Magjournal a traversé le pont : premiers pas.

Il est désormais possible pour les promeneurs à pied et à vélo de rejoindre le jardin des Sculptures à Chessy et la promenade de l’Aqueduc de la Dhuis par dessus la Marne. La structure mesure soixante-dix-huit mètres de long et pèse cent trente tonnes.

De longues balades entièrement « vertes » de Paris jusqu’en Aisne sont possibles. Adrien, un vététiste, confie : « La passerelle nous permet de faire un circuit uniquement en zone verte sans avoir à traverser la ville ».

Avant la construction de la passerelle, les randonneurs, promeneurs et cyclistes devaient se rendre à 2,5 kilomètres plus loin, au niveau du pont Maunoury à Lagny-sur-Marne ou passer par Lesches, à une heure de marche, pour rejoindre l’autre rive du confluent.

2,8 millions d’euros

Des aménagements ont été réalisés dans les deux berges du pont. Côté Chessy, les sculptures de l’artiste Jacques Servière ont été redisposées et mises en valeur. Côté Dampmart, les chemins ont été rénovés. L’opération a coûté 2,8 millions d’euros, financée par les communautés d’agglomération de Marne-et-Gondoire et du Val d’Europe et par la ville de Chessy.

Revoir la pose de la passerelle en vidéo 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Partagez notre article
Share
Post précédent

Thorigny-sur-Marne ► Le village estival a fait mousser sa soirée de clôture

Post suivant

Chelles ► Dorothy Malherbe, la directrice du cinéma Cosmos, est partie vers d'autres horizons

Sun-Lay Tan

1 Commentaire

  1. Didier Jibe
    1 août 2018 at 8 h 00 min — Répondre

    Riverain de la passerelle, j’apprécie beaucoup cet ouvrage que j’emprunte quotidiennement avec plaisir. Bravo pour cet article à propos d’un évènement local. Simplement une petite précision a propos des statues…. Aucune n’a été redisposée à ce jour, et les 3 statues qui avaient été déplacées sont toujours disposées à droite de la passerelle, sur un socle en béton. Elles sont toujours cerclées de barres de fer en attendant, d’après ce que j’ai entendu dire, la venue du sculpteur, afin qu’il dise où il souhaite les voir replacées. Mais il y a de nombreux mois que le sculpteur n’a pas été vu dans les parages.

    Signaler un abus

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.