Vie locale

Claye-Souilly ► La ferme pédagogique du papillon de la Prée a besoin d’aide pour ouvrir en avril

La ferme pédagogique située au sommet du parc municipal du papillon de la Prée, derrière le magasin Carrefour, a connu d’importants dégâts, lors des dernières intempéries, rendant difficile sa réouverture au public début avril.

Après six mois de fermeture au public et surtout six mois d’intempéries, la ferme du papillon de la Prée tente de panser ses plaies. Sa directrice, Claire Wicktorowska, est inquiète pour ses protégés : « Des clôtures arrachées, des portails et des abris détruits, un terrain devenu impraticable, des enclos qui ne ressemblent plus à rien, et nous en passons… ». La petite équipe qui s’occupe de la ferme n’a reçu aucune aide physique pour parer aux dégâts les plus importants. « Avec deux employées, les travaux n’avancent pas et il est compliqué de s’occuper des animaux qui ont souffert des intempéries et, en même temps, de réparer leurs abris » explique Claire.

« Nous avons besoin d’aide »

La situation est telle qu’elle a décidé de lancer un appel aux bonnes volontés afin de pouvoir ouvrir les portes de la ferme au public en avril. Les gros travaux portent sur la construction de portails, la réparation et reconstruction d’abris, le déracinement de certains arbres qui ont été couchés, la pose de faux gazon et enfin des travaux de nettoyage, réaménagement et d’entretien. « Et comme il n’y a pas de petites aides, chacun peut également apporter sa bonne humeur, ses sourires et nous aider à rendre la ferme plus jolie, avec des petites décorations, des statues, de la peinture, des fleurs, jardinières, etc. car tout don est le bienvenu » poursuit-elle. Les journées d’aides s’effectueront tous les mercredis et samedis de mars.

Compléments alimentaires pour animaux

Les animaux ayant également souffert des rigueurs de l’hiver, certains équidés ont besoin d’avoir un complément alimentaire dans leurs rations. « On peut les aider en leur achetant un sac de grain spécial pour chevaux, des carottes ou encore des pommes : ils en seront ravis » précise la directrice.

Chaque année, 6 000 enfants visitent la ferme. Ils y rencontrent des poules, canards, chèvres, lapins, cochons, poneys, moutons, et même des lamas. La ferme pédagogique est constituée sous forme associative et subventionnée par la Ville. Les sommes collectées grâce aux visites sont perçues intégralement par l’association et servent à financer la nourriture et les soins aux animaux.

Contact : Claire Wicktorowska au 06 12 51 41 15.

www.ferme-pedagogique-de-la-pree.fr

Partagez notre article
Share
Post précédent

Pomponne ► Future salle multisports : l’inquiétude grandit chez les riverains

Post suivant

Compans en avril

Serge Moroy

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.