Vie locale

Claye-Souilly ► Lycée le Champ de Claye : la municipalité souhaite voir l’établissement évoluer en lycée polyvalent

Les élus ont émis le vœu, mardi 5 juin, de voir évoluer le lycée le Champ de Claye, à Claye-Souilly, vers une polyvalence des sections, y compris d’enseignement général.

La proposition de voir évoluer les sections du lycée de Claye-Souilly a été retenue à l’unanimité des élus. Dès lors, la Ville va adresser aux autorités académiques et régionales, son souhait de programmer la polyvalence de ses sections d’enseignement afin d’y intégrer des sections d’enseignement général.

Pour appuyer sa démarche, Yves Albarello sait pouvoir compter sur Valérie Pécresse, la présidente du Conseil régional d’Ile-de-France, « qui s’est toujours montrée favorable à une occupation optimale des lycées implantés dans sa région ».

Le lycée professionnel a été ouvert en 1989 et compte plus de 600 élèves en sections d’enseignement professionnel, ainsi qu’une classe de troisième préparatoire professionnelle. Pour la municipalité, le secteur secondaire, dont dépend Claye-Souilly, connaît des dysfonctionnements quant à l’accueil des sections d’enseignement général. « Le lycée Honoré de Balzac, situé à Mitry-Mory, a vu ces dernières années ses effectifs dépasser largement sa capacité d’accueil, initialement prévue à 1 200 élèves, pour atteindre 1 600 élèves aujourd’hui » a pris comme exemple le maire, Yves Albarello.

L’élu a précisé que les trois derniers proviseurs qui ont dirigé le Champ de Claye, s’étaient montrés favorable à une polyvalence de l’établissement. « Le site sur lequel est implanté le lycée professionnel clayois dispose d’une certaine constructibilité. Il est situé en entrée de ville, avenue Pasteur, en même temps que voisin de l’éco-quartier du Bois des Granges » a-t-il ajouté.

Une plateforme d’accès aménagée il y a un an

En juillet 2017, la plateforme de bus du lycée avait été réaménagée afin de la sécuriser et lui permettre d’accueillir quatre cars. L’opération, réalisée avec le concours du Stif (Syndicat des transports d’Ile-de-France), avait également porté sur des aménagements PMR (Personne à mobilité réduite), une piste cyclable, ainsi que des plantations d’espaces verts.

 

 

Partagez notre article
Share
Post précédent

Claye-Souilly ► Zac du Bois des Granges : des logements sociaux et une maison de santé l'année prochaine

Post suivant

Mitry-Mory ► Ouvertures de classes : "une nouvelle victoire pour les plus jeunes"

Serge Moroy

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *