Vie locale

Compans ► Vidéo-protection : le maire fait de la sécurité une priorité

Compans va consacrer 300 000 euros à la vidéo-protection du village. Les dépenses inscrites au budget 2018 ont été votées, vendredi 6 avril, par les élus.

Joël Marion, le maire, explique : « En 2017, nous avons enregistré six vols contre sept en 2016. C’est insupportable pour ceux qui en sont victimes ». Les chiffres sont trop élevés pour le maire du village qui, au dernier recensement, dénombrait 807 habitants. Quinze caméras vont donc être déployées en septembre aux points stratégiques de la commune et la surveillance des bâtiments publics y sera raccordée. La police municipale, qui compte deux agents, pourra contrôler les incidents depuis le poste de police. Ils surveilleront les déplacements dans les rues et auront la possibilité de lire les plaques d’immatriculation des véhicules. Sur les 300 000 euros affectés à cet équipement, 70 000 proviennent de subventions.

Les investissements s’élèveront à 2,94 millions pour 2018. Outre la vidéo-protection, les autres dépenses concerneront des travaux au complexe sportif (290 000 euros), la mairie (225 000), l’école Jean de la Fontaine (159 100), les cimetières (15 000), la maison des associations (10 000), l’église (21 000), les commerces de proximité (5000), la climatisation de la salle d’art (11 000), le remplacement de véhicules des services techniques (125 000), les études pour la piste synthétiques du terrain de foot (15 000) et le remplacement du mobilier de la salle Coluche (20 000).

Voirie et aménagement public

Les élus prévoient également 173 000 euros pour la voirie et l’aménagement de la place des Archers pour 20 000 euros, ainsi que celle de la rue des Cerisiers pour la même somme. La première tranche des travaux de remplacement (sur quatre ans) de l’éclairage public débutera cette année. La Ville acquerra par ailleurs du foncier pour 145 000 euros, allouera 10 000 euros à ses espaces verts, 5 000 euros pour le parc du Château, 20 000 euros pour les jeux d’enfants dans les parcs communaux et 10 000 euros à la Zac des Deux-Moulins. La communauté d’agglomération aura la charge d’aménager le lotissement de cette dernière.

La municipalité envisage de relancer un contrat rural et programme 5000 euros pour les études, ainsi que 50 000 euros pour celles du projet d’accueil des gens du voyage dans le cadre de la Mous (Maîtrise d’œuvre urbaine et sociale).

Santé et handicap

Les élus ont budgété 5000 euros pour les études concernant l’implantation d’un cabinet médical et 10 000 euros pour celles visant la réalisation d’une maison d’accueil pour les personnes en difficulté de mobilité. Ce dossier sera mené avec le concours du Département et de l’Ars (Agence régionale de santé). Une somme de 30 000 euros est parallèlement affectée à l’aménagement PMR (Personnes à mobilité réduite) des abribus.

Enfin, 857 897 euros seront réservés aux futurs projets. « C’est notre réflexion dans le cadre des réalisations qui seront nécessaires selon ce que nous aurons pu faire avancer au niveau des études » a conclu le maire.

La fiscalité locale reste inchangée

Le maire a rappelé que, par choix de la municipalité, les Companais n’étaient pas redevables de la taxe d’habitation : « Cette année, et pour la troisième année consécutive, les taux resteront inchangés, c’est-à-dire, 0 % pour la taxe d’habitation, 18,64 % pour le foncier bâti  et 20,20 % pour le foncier non bâti ». En revanche, la nouvelle taxe Gemapi (Gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations) fixée par l’Etat, devra être acquittée cette année, soit 15 euros pour chaque foyer companais.

 

Partagez notre article
Share
Post précédent

Saint-Mard ► Au repas des anciens, les sujets de discussion n'ont pas manqué

Post suivant

Longperrier ► Les maternelles ont fait leur exp'eau à l’école

Serge Moroy

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.