Vie locale

Courtry ► Robotique, foot, danse… les associations ont proposé des activités des plus diverses

Le carrefour des associations de Courtry s’est tenu, samedi 8 et dimanche 9 septembre, à l’espace Robert-Jacobsen et dans les salles de la maison des associations.

Cette année, trente-quatre associations attendaient les visiteurs. « La commune dispose d’un tissu associatif toujours plus riche d’année en année. Sport, culture, petite enfance, famille, éducation, éco-citoyenneté ou encore entraide, c’est l’occasion pour chacun de trouver les activités qui lui conviennent » indique le maire, Xavier Vanderbise, venu saluer les bénévoles.

 Ecoles de robots

Créée en juin dernier, ERPC (Écoles de robots programmables communales) est une association qui propose une initiation à la programmation robotique sur les communes de Courtry, Coubron et Meaux. « Les objets programmés sont partout et ça n’est pas près de s’arrêter. D’où notre démarche d’apprendre de façon ludique comment ils fonctionnent. L’école dispose de trois professeurs et les sessions, qui comptent sept élèves chacune, durent environ 1 h 30. Nous utilisons le logiciel Scratch, le plus utilisé dans les écoles de programmation, et les briques Artec pour fabriquer les robots » explique Stéphane, coordinateur à ERPC.

L’effet foot

Avec ses neuf disciplines, le CSC (Club sportif de Courtry) a connu une belle affluence, mais c’est surtout le club de football qui, après la coupe du monde et la victoire des Bleus, a subi les assauts des plus jeunes.

Renaissance et culture n’était pas non plus en reste avec son copieux catalogue d’activités artistiques, créatives, éducatives, musicales, de découverte et de détente, sans oublier les voyages. Depuis l’année dernière, l’association propose des formations de secourisme. Elles sont assurées par les sapeurs-pompiers de Chelles et se déroulent à la salle des associations sportives, près du court de tennis. La prochaine session aura lieu samedi 13 octobre, de 9 heures à 17 heures.

Danser pour la bonne cause

Venue de Chelles, l’Afaph (Association des familles et amis des personnes handicapées) tenait également un stand. « Née en 2014, l’Afaph tend à rapprocher les personnes souffrant d’un handicap avec des personnes valides, ceci afin de partager ensemble des activités et des bons moments » précise sa présidente, Geneviève Paulet. Les bénévoles préparent d’ores et déjà la soirée années 80 qui aura lieu, samedi 22 septembre à partir de 20 h 30, au centre culturel de Chelles. L’événement sera au profit de l’Afaph et de l’association Vaincre l’autisme.

 

 

Partagez notre article
Share
Post précédent

Chelles ► Abandon de la fermeture d'une classe à l’école Lise-London

Post suivant

Le Pin ► Le comité des fêtes a célébré ses cinquante ans : la longévité dans l'enthousiasme

Serge Moroy

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.