Vie locale

Cuisy – Montgé – Vinantes ► Les enfants des écoles ont planté une haie dans les champs

[Galerie vidéo]

Les enfants du regroupement scolaire de Cuisy – Montgé – Vinantes ont créé une haie vive en plein champs pour la sauvegarde des paysages et des équilibre naturels. Vendredi 15 décembre, les arbustes ont été plantés et il n’y avait pas besoin d’arrosoir…

Il fallait avoir chaussé des bottes, et si possible plutôt montantes, pour arriver jusqu’à la bordure du champs où la haie a été plantée. Les enfants de CE2 CM1 et CM2 du RPI étaient tous volontaires. Boue, glaise, flaques d’eau comme des étangs, et une pluie qui avait l’air de venir d’en bas (Clin d’œil à Forrest Gump…), l’équipe a franchi les obstacles pour mener sa tâche à bien le long du chemin des Virots. Pascal Hiraux, le maire de Montgé, également de la partie, indique : « L’endroit, largement délaissé dans le temps, permettra de réunir deux parties boisées et d’améliorer l’action de l’eau dans la partie supérieure du bassin de la rivière Nonette qui s’écoule vers l’Oise. C’est la première opération du programme du syndicat de Sage Nonette. Elle est portée par une étude sur le ruissellement et l’érosion des sols, pour la protection de l’environnement ».

L’action est encadrée par l’équipe technique du SISN (Syndicat interdépartemental du Sage Nonette) dirigé par Clara Morvan, ingénieur agronome et animatrice du Sage, et des agents de la commune de Montgé ont préparé le site en amont.

Vendredi, par petits groupes, les enfants, après avoir écouté les recommandations de Valentin Deforest du syndicat sur la manière de mettre en terre les racines, ont planté sur la coulée de 250 mètres les arbustes de différentes essences financés par l’agence de bassin Seine Normandie. Les maîtresses, Marie et Laurence, ont également mis la main à la… glaise.

Il aura fallu un peu plus d’une heure aux écoliers pour réaliser le travail.

 

Partagez notre article
Share
Post précédent

Othis ► Personnes isolées : cent trente colis de Noël livrés à domicile

Post suivant

Juilly ► La vidéosurveillance : ça tourne !

Michel Mocquot

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *