Politique et société

Scolaire ► Mesures du nouveau ministre : redoublement en option et chorale obligatoire

Jean-Michel Blanquer, le nouveau ministre de l’Education nationale, veut autoriser à nouveau le redoublement dans les classes. Il juge « absurde » son interdiction et se démarquerait ainsi de Najat Vallaud-Belkacem qui l’a précédé au même poste. Et si ce n’était qu’une question de formulation ? En tout cas il y aura de la musique…

Le ministre a annoncé, jeudi, qu’il souhaitait remettre le redoublement dans les options pour les élèves qui accumulent des retards et que la mesure serait effective dès la rentrée de septembre.

Ainsi marquera-t-il sa différence avec les décisions de celle qui l’a précédé, la socialiste Najat Vallaud-Belkacem. C’est en novembre 2014 qu’elle avait fait mettre en place le décret affirmant « le caractère exceptionnel du redoublement ».

« Le redoublement doit rester possible quand c’est dans l’intérêt de l’élève, et dans des cas qui doivent rester rares », a affirmé Jean-Michel Blanquer dans une interview accordée au Parisien. On est en droit de se demander où se trouve la différence si ce n’est uniquement dans la formulation de l’idée. Finalement, le redoublement reste une option, comme il l’a plus ou moins toujours été.

Le ministre complète son argument : « La première des réponses réside dans l’accompagnement tout au long de l’année et dans les stages de soutien que nous créons » pendant les vacances d’été pour les élèves qui entrent en sixième.

En chanson

Par ailleurs, Jean-Michel Blanquer a également déclaré qu’il voulait développer l’apprentissage de la musique dont il juge la place « insuffisante ». Ainsi souhaiterait-il que « des chorales soient créées dans toutes les écoles et collèges » et « encourager les pratiques instrumentales et les concerts ».

Parmi les initiatives envisagées, le ministre a déclaré vouloir que les enfants fassent la rentrée en musique, dans un maximum d’endroits dès cette année, en mobilisant les élèves de l’année précédente ou des orchestres extérieurs ».

En état d’urgence, c’était l’urgence… mais chacun son truc.

François Baroin, ancien ministre de François Fillon, a déclaré sur BFM, dimanche 4 juin, « Jean-Michel Blanquer est probablement le meilleur de sa génération »… C’est la classe (redoublement ou pas de redoublement ?) et en plus on est content d’avoir son avis…

Partagez notre article
Share
Post précédent

Villeparisis ► La voiture part en fourrière, lui, en dégrisement

Post suivant

Tribune libre ► Stéphane Jabut "discriminé"

Hélène Rousseaux

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *