Meaux ► Un petit garçon de 6 ans se noie à la plage

Meaux ► Un petit garçon de 6 ans se noie à la plage

 

Un petit garçon de 6 ans s'est noyé ce soir, lundi 8 juillet, à la plage de Meaux. Il était aux environs de 20 heures.  

La baignade à la plage de meaux n'était plus surveillée depuis 19 heures, l'heure habituelle de fermeture de la plage. Un petit garçon âgé de 6 ans, habitué à fréquenter les lieux, est parti du quartier Dunant où il habite. Il a fait le chemin à pied sans avoir prévenu ses parents qui pensaient qu'il était toujours en train de jouer avec son frère de 8 ans, à proximité du domicile. 

Le père s'est inquiété de l'absence du garçonnet tandis que celui-ci était parti de la maison depuis une heure ou deux. Le père et l'oncle sont partis à la recherche du petit et c'est l'oncle qui l'a retrouvé à la plage. C'est là qu'il l'a vu, inanimé dans l'eau. Le petit garçon était à une dizaine de mètre du bord. Il a été remonté sur la berge par deux pompiers au repos qui se trouvaient sur place. 

Le reste de la famille est arrivé sur place. Malgré les gestes de réanimation cardio-pulmonaire réalisés aussitôt, et l'arrivée des secours, la petite victime n'a pas survécu. 

Les parents, l'oncle et le frère de 8 ans de la victime ont été transportés au centre hospitaliers de Meaux

Quelques instants après le drame, Laetitia*, qui a assisté à la scène et reste traumatisée, trouve ses mots avec difficulté. Elle témoigne : "Je ne sais pas combien de temps il s'est écoulé depuis qu'il a été sorti de l'eau. J'ai perdu la notion du temps tellement je suis choquée". 

La plage a aussitôt été évacuée et un périmètre de sécurité a été mis en place par la police. 

*Le prénom a été changé.

 

 

 

Dernière modification le mercredi, 10/07/2019

Publié dans Faits divers

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse