Courtry ► Le gérant se retrouve face aux braqueurs

FAITS DIVERS -

Des braqueurs s'en sont pris au gérant du supermarché Diagonal situé rue des Saules à Courtry.

Dimanche 9 novembre, à 20 h 50, le patron du magasin quittait son établissement par la porte de derrière. Là, deux individus l'attendaient. Ils avaient le visage masqué et l'un d'eux tenait une arme de poing. Les faits se sont passés à la rapidité de l'éclair.

La mère du gérant, qui sortait à son tour, prenant  aussitôt conscience de la scène, a fait demi-tour et refermé la porte en la claquant. C'est sans doute le bruit et la certitude que le gérant n'était pas seul qui a fait fuir les malfaiteurs. Ils ont disparu sans demander leur reste, ni ce qu'ils étaient venus chercher. On se doute qu'ils visaient la recette.

Une plainte a été déposée auprès de la police qui compte exploiter les prises de vues des caméras de surveillance. Cependant la tâche s'avère ardue et il sera difficile d'identifier les agresseurs, voire impossible.

Chelles ► Un élève du collège Beau-Soleil frappe son enseignante

Encore en retard à son premier cours de la journée au collège Beau-Soleil à Chelles, lundi 28 septembre, un élève âgé de 13 ans a dû aller rendre des comptes à la CPE (conseillère principale d'éducation). Celle-ci lui a signifié qu'il allait devoir effectuer une heure de colle comme punition. C'est de retour en classe que l'élève est devenu violent et a agressé son professeur. Aussitôt les autres collégiens sont venus à la rescousse de l'enseignante et ont contenu l'agresseur qui se débattait et tentait de continuer à la frapper.

Finalement, l'ado violent a été maîtrisé et renvoyé avec une "mesure d'éviction temporaire". Le professeur a repris le cours là où il avait été interrompu mais a dû être hospitalisé à la fin de la journée. Il lui a été prescrit une ITT (interruption temporaire de travail) de trois jours. Une plainte a été déposée contre l'élève violent.

Celui-ci devra passer en conseil de discipline. Il n'est pas exclu que la décision qui sera prise entraîne son éviction définitive.

En attendant, la direction du collège a décidé de faire parvenir ses cours à l'ado renvoyé.

 

Lagny-sur-Marne ► Agression devant l'école Saint-Laurent

Quatre individus ont volé leurs téléphones portables à deux élèves qui se trouvaient devant leur école, le lycée Saint-Laurent à Lagny-sur-Marne.

L'agression s'est déroulée mardi 22 septembre à 17 heures.

En voyant la scène, un autre mineur et un parent sont intervenus pour venir en aide aux victimes et empêcher le vol. Les auteurs se sont débattus et ont porté des coups au visage du parent et du mineur. La police a été alertée et est parvenue à interpeller un des quatre malfaiteurs. Il a été placé en garde à vue.

 

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse