Vie locale

Guermantes ► Estelle Mouzin disparue en 2003 : l’avocat du père s’intéresse à Nordahl Lelandais

L’ancien maître-chien, Nordahl Lelandais, principal suspect dans deux affaires de disparition, dont celle de la petite Maëlys, en août, a été mis en examen, mercredi 20 décembre. Il est soupçonné du meurtre d’un jeune militaire. Didier Seban, l’avocat du père d’Estelle Mouzin, disparue à Guermantes en 2003, a demandé un complément d’enquête.

Didier Seban, avocat parisien dont le cabinet est spécialisé dans les disparitions d’enfants, souhaite que les enquêteurs rouvrent les dossiers de disparitions non élucidées dans la région. Il a déclaré sur France Inter, ce matin, vendredi 22 décembre : « Au stade actuel de l’enquête qui piétine, nous ne devons négliger aucune piste susceptible de pouvoir apporter un nouvel éclairage sur la disparition d’Estelle Mouzin en 2003. Nordahl Lelandais, alors âgé de 20 ans, s’entraînait dans un camp militaire à Suippes, dans la Marne, soit à 150 km de Guermantes ». L’avocat regrette que l’affaire ne soit pas suivie par un juge d’instruction unique et que les pistes téléphoniques n’aient pas été suffisamment investiguées lors de l’enquête

Une disparition mystérieuse

Il gelait à pierre fendre jeudi 9 janvier 2003 et Estelle, 9 ans, disparaissait en revenant de l’école. Depuis, son père, Eric Mouzin, est passé par toutes les étapes, du découragement à l’espoir en passant par la lassitude. Sa volonté de connaître les circonstances de la disparition de sa fille et de mobiliser largement autour de l’affaire, l’a poussé à créer une association en mars 2003. « On se bat pour Estelle, bien sûr, mais aussi pour tous les enfants qui disparaissent chaque année en France » avait-il déclaré en janvier, au cours de l’assemblée générale de l’association.

Marche silencieuse samedi 13 janvier

Comme tous les ans, l’association Estelle-Mouzin effectuera, samedi 13 janvier, une marche blanche en mémoire de la fillette disparue, qui aurait aujourd’hui 23 ans. Le cortège se rassemblera devant la boulangerie, place du Temps-perdu, là où la fillette a été aperçue pour la dernière fois.

Un point sur le dossier le même jour

Juste avant, à 14 heures, l’association tiendra son assemblée générale annuelle à l’espace Marcel-Proust. La séance est ouverte à tous et sera également l’occasion pour les deux avocats chargés du dossier, Didier Seban et Corinne Herrmann, de faire un point sur les derniers éléments du dossier.

Partagez notre article
Share
Post précédent

Crécy-la-Chapelle en décembre

Post suivant

Brou-sur-Chantereine ► Course-poursuite : ils balancent des outils sur la voiture des policiers

Serge Moroy

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.