Vie locale

Guermantes ► Une marche blanche, demain, « pour ne pas oublier Estelle »

sietrem-banniere-verre

Il gelait à pierre fendre, jeudi 9 janvier 2003, et Estelle, 9 ans, disparaissait en revenant de l’école. Éric Mouzin, son père, ne désarme pas. Comme chaque année, depuis 2004, il organise une marche silencieuse en sa mémoire. Elle aura lieu demain, samedi 7 janvier, à Guermantes.

Les participants se rassembleront à 15 h 30 devant la boulangerie de la place du Temps-perdu où la fillette a été aperçue pour la dernière fois par un témoin. Le cortège se rendra ensuite face au cerisier du Japon, planté en 2004 au cœur du lotissement où résidait la petite Estelle.

Faire un point sur le dossier

Juste avant la marche silencieuse à travers le village, l’association Estelle-Mouzin tiendra son assemblée générale à l’espace Marcel-Proust. La séance est ouverte à tous et elle fera un point sur l’avancement du dossier et la bataille juridique, toujours en cours, pour ne pas qu’il tombe dans l’oubli. Créée en mars 2003, l’association comptait 128 adhérents en 2015. Au fil du temps, la lassitude a quand même fini par l’emporter. « Treize ans, c’est long. On a l’impression qu’Estelle a toujours 9 ans. L’affaire, c’est plus de 80 tomes de dossiers et près de 40 000 procès-verbaux. Il faut que l’enquête confiée à la police judiciaire de Versailles se poursuive » martèle Sophie Renon, la présidente.

Les témoignages sont encore les bienvenus

Éric Mouzin espère encore et toujours du nouveau dans cette dramatique affaire. « Ce n’est pas une démarche de revanche ni de règlement de compte avec qui que ce soit. C’est pour savoir. Être sûr que le coupable ne pourra pas nuire parce que le plus insupportable dans cette affaire, c’est de penser à l’impunité des assassins… si c’est un assassinat ». Il sait que le moindre indice pourrait réactiver le dossier et mettre peut-être fin à un calvaire qui dure depuis quatorze ans.

Samedi 7 janvier, 14 heures, réunion publique à la salle polyvalente de l’espace Marcel-Proust / 15 h 30, rassemblement pour la marche blanche devant la boulangerie, place du Temps-perdu.

Facebook : association Estelle-Mouzin

www.association-estelle.org

Partagez notre article
melanie-rogriguez
Article précédent

Chelles ► Sur les planches, demain : Mélanie Rodriguez est "Ange et démente"

fete
Article suivant

Saint-Soupplets ► S'inscrire au repas des aînés

Serge Moroy

Serge Moroy

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *