Vie locale

Jablines-Annet ► Le raid des Douze Lacs a fait mordre la poussière aux participants

[Vidéo]

Quatre-vingt-dix inscrits se sont donnés rendez-vous pour participer au raid des Douze Lacs qui s’est déroulé à la base de loisirs de Jablines-Annet, samedi 12 et dimanche 13 mai. 

La compétition a été proposée par l’Île de loisirs et l’association Douze Lacs Outdoor. Le raid était ouvert à tous les sportifs, amateurs ou confirmés, mais quelque soit leur condition physique, les participants ont été mis à rude épreuve. En effet, sur une distance totale de quatre-vingt-dix kilomètres, ils ont dû courir, pédaler, pagayer tout en suivant le « roadbook » [ndlr : carnet de route] pour se repérer. Il s’agissait également d’une course d’orientation au score. Erwan Le Lay, organisateur du raid explique : « C’est une compétition très physique. On a vu des participants abandonner dès les premières heures ».

Les sportifs ont commencé par une course d’orientation en VTT, puis par une autre, à pied et ont fini en canoë. Les épreuves se sont déroulées sur deux jours. La journée de samedi a commencé à onze heures et s’est terminée à la base de loisirs de Vaires-sur-Marne avec une épreuve de nuit. A l’issue, les concurrents se sont reposés au bivouac sous la tente, après avoir profité d’un barbecue. 

Au matin, les sportifs ont rejoint la base de Jablines pour l’épreuve finale où ils ont dû puiser dans leurs dernières forces. 

Un raid apprécié mais difficile

Pascal participait pour la première fois au raid. Il raconte : « C’est original mais physique. La météo ne nous a pas aidés, nous sommes passés de 27° au départ à des températures négatives la nuit, que nous avons passée en bivouac à Champs-sur-Marne, mais c’était super ».

Les résultats ont été donné dimanche à 14 h 30 autour d’un buffet. 

Les résultats 

 

 

Partagez notre article
Share
Post précédent

Crouy-sur-Ourcq ► Le donjon du Houssoy, phare touristique et culturel, abrite l'exposition "L'Orxois en guerre"

Post suivant

Charny ► Camp médiéval : échoppes et métiers d'autrefois ont côtoyé le marché aux fleurs

Damien Douche

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *