Vie locale

Lagny-sur-Marne ► Canoë-Kayak : le président du club adresse sa lettre au père Noël

Le président du Canoë-Kayak Lagny (CKL), Serge Viseur, a un souhait à émettre, celui d’obtenir un soutien salutaire pour son club. Il s’accroche ferme à l’idée qu’il pourra avoir gain de cause contre la mairie qui a fait fermer son local en juin. Hier, lundi 18 décembre, il a même adressé une lettre au père Noël.

Le maire a fermé depuis le 1er juin le local du club de canoë-kayak Lagny (CKL), estimant que ses dirigeants ne répondaient pas aux obligations administratives et aux normes de sécurité pour pratiquer leur discipline. Le président du CKL a porté l’affaire en justice.

Serge Viseur (lire notre article du 13 juin) est décidé à aller jusqu’au bout. Après le procès qu’il a intenté à la mairie, il a diffusé une lettre sur les réseaux sociaux, « histoire de rappeler l’affaire ».

« Le bâtiment sis 119 quai de la Gourdine, structure dont est propriétaire l’association, ainsi que tout le matériel, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, est établi sur une parcelle concédée par la ville de Lagny depuis septembre 1990. Suite à une cabale, le CKL s’est vu interdire tout accès sur simple décision de Jean-Paul Michel, le maire, et ce dernier a fait souder toute les portes du bâtiment, réduisant à néant toute poursuite d’activité et privant nos adhérents de jouir de tous leurs droits » rappelle ainsi le président du CKL.

« Il veut récupérer le terrain »

Le dirigeant du club de canoë-kayak dénonce « un complot ourdi par un petit groupe de personnes autour d’un projet secret visant à conspirer pour le succès de leurs intérêts ». Il indique : « Il y a quelques jours, alors qu’un procès est en cours, le maire m’a adressé une lettre me demandant de me positionner avant le 31 décembre, avec comme ligne à tenir, celle de vider le local et déposer un permis de démolition ».

Il conclut sa lettre : « Cher père Noël, est-il possible de passer sous silence une telle situation et de laisser subir à ses dirigeants dévoués, dont l’abnégation frise le sacerdoce, et à ses adhérents engagés et solidaires, de telles affres ? »

Le maire campe sur sa position

Interpellé lors du conseil municipal du mardi 12 décembre par Alain Gadan, élu d’opposition du groupe Objectif Lagny, le maire avait répondu que « la mairie s’était attachée les services d’un cabinet d’avocats et que l’affaire suivait son cours ».

Jean-Paul Michel avait expliqué sa position début juin et, depuis la rentrée de septembre, la municipalité a accordé son soutien à une nouvelle association qui succède au CKL : Marne et Gondoire Canoë-kayak (MGCK), dont le siège est à l’hôtel de ville de Lagny, et qui s’entraîne quai Saint-Père.

Partagez notre article
Share
Post précédent

Pomponne ► Le marché de Noël : une première dans la ville

Post suivant

Pays de Meaux ► L'agglo doit adopter le pacte financier et fiscal : entre "obligation" et "contraintes draconiennes"

Serge Moroy

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.