Vie locale

Lagny-sur-Marne ► Opposition : Objectif Lagny fourbit ses armes pour les prochaines élections

Objectif Lagny, l’une des deux formations d’opposition siégeant au conseil municipal, a tenu, jeudi 3 mai, une réunion salle du Totem, dans les hauts de Lagny-sur-Marne. Ses membres ont dressé la liste des points noirs de la ville et livré leur vision pour y remédier.

La réunion devait aussi préparer le programme électoral pour 2020, en l’enrichissant avec les réflexions des participants. Michael Lopez, porte-parole du groupe, a déclaré, lundi 14 mai, à Magjournal : « Notre réunion publique a été l’occasion de prendre conscience d’une chose : contrairement à ce que certaines personnes essaient de faire croire, malgré toutes les péripéties et la difficulté de vivre une opposition sereine face à certains comportements, Objectif Lagny est toujours vivant ! » .

Ecoles et jeunesse

Objectif Lagny pointe « une jeunesse délaissée et manquant d’activités », mais aussi « la fermeture de classes et le manque d’investissements en structures de jeux et d’animation ». Adrien Bernascon, directeur d’école maternelle, souhaite « maintenir et créer des structures scolaires à taille humaine pour faire face à l’afflux de population à venir ». Pour lui, « il faut préserver des projets pédagogiques de qualité se reposant sur des effectifs d’élèves par classe maîtrisés, ainsi que des espaces d’évolution suffisants pour les enfants ».

Associations, conseils de quartier

Michael Lopez a rappelé la création par son groupe d’une plateforme sur le net destinées aux associations (https://assoslagny.com), dans le but de favoriser leur autonomie et leur assurer une meilleure visibilité.

Un membre du CKL (Canoë-Kayak Lagny), Maxime Cousin, a évoqué la paralysie de son club, dont le portail est soudé depuis le 1er juin 2017 sur décision du maire. L’affaire est pendante devant le tribunal administratif de Melun. Pour l’opposition, la situation révèle « une méthode d’influence d’une municipalité qui délaisse l’aspect humain ».

Michael Lopez suggère de « décloisonner les conseils de quartier et promouvoir la démocratie participative sur des projets de grande échelle ». Il propose des groupes de travail par thématique, ainsi que l’utilisation d’une application smartphone, du type « Dansmarue », pour favoriser le retour d’infos géolocalisées de tous les habitants : trottoirs abîmés, panneaux défectueux, déjections canines, voitures ventouses…

Commerces, stationnement

Eric Perruche, gérant de société, a regretté le « peu d’accompagnement et de volonté politique de dynamiser le commerce de proximité ». Il a cité « le manque de signalétique, la fermeture du parking des Tanneurs sans mesure de substitution suffisante et la baisse du chiffre d’affaires des commerçants ». En attendant « la création d’un véritable parking », l’opposition propose d’appliquer une nouvelle grille tarifaire : deux euros pour deux heures, 3e,  4e et 5e heure pour 5 euros, soit un maximum de 5 heures à 17 euros correspondant à un FPS (Forfait post-stationnement) à 17 euros, au lieu de 35 actuellement.

Fiscalité locale

La hausse des impôts locaux ne passe pas. Michael Lopez dénonce une « imposition excessive, soit plus 25 % appliquée depuis 2015 et une gestion des emprunts contraires à l’intérêt de la ville et de ses habitants ». Or, selon un extrait du rapport de la CRC (Chambre régionale des comptes) qu’il a distribué lors de la réunion, « la structure de la dette ne présentait pas de risque financier particulier ».

Quatre élus d’Objectif Lagny siégent actuellement au conseil, en attendant le remplaçant de Thierry Warin qui avait démissionné en février. L’association politique avait été fondée en 1988 par Patrice Pagny, ancien maire de Lagny (1995-2012), avant qu’il ne passe le relais à Sylvie Bonnin, qui sera battue aux élections de 2014. En septembre 2017, la formation avait fait le choix de rejoindre le parti présidentiel, LaREM.

 

 

Partagez notre article
Share
Post précédent

Courtry en mai

Post suivant

Crouy-sur-Ourcq ► Le donjon du Houssoy, phare touristique et culturel, abrite l'exposition "L'Orxois en guerre"

Serge Moroy

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.