Vie locale

Le Pin ► Le maire a démissionné : le conseil va devoir revoter

Un nouveau rebondissement politique secoue à nouveau Le Pin : l’élection de Lydie Wallez, en date du 18 mars, a été contestée et a obligé le maire à démissionner. Le conseil municipal va devoir revoter.

L’élection de Lydie Wallez en tant que maire, au sein du conseil municipal, avait été effectuée à main levée et c’est à bulletin secret qu’elle va de nouveau avoir lieu.

Pourtant, lors de l’installation de la nouvelle équipe municipale, en mars, la proposition de voter à main levée avait recueilli l’unanimité de l’assemblée. Or, le mode de scrutin n’a pas du tout plu à un habitant qui a déposé un recours pour « irrégularité de vote ». Si la contestation ne remet pas en cause la légitimité de l’équipe en place, elle a tout de même contraint Lydie Wallez, tête de liste du Pin ensemble et autrement, à quitter « temporairement » sa fonction de maire.

« Ils ont eu la défaite amère »

« On avait consulté Légifrance et on pensait que l’on pouvait élire le maire à main levée. On suppose que c’est un membre de l’équipe adverse qui a formulé la contestation car ils ont eu la défaite amère. Pour calmer les esprits, déjà suffisamment échauffés dans le village, le sous-préfet a conseillé que le maire démissionne afin de procéder à de nouvelles élections en bonne et due forme, c’est-à-dire à bulletin secret » explique Jean-François Page, doyen du conseil. Car le code général des collectivités territoriales stipule en effet que « le maire est élu au scrutin secret et à la majorité absolue ».

Le maire et ses quatre adjoints passeront devant l’urne, demain, samedi 8 avril à 10 heures.

Partagez notre article
Post précédent

Dammartin-en-Goële ► A la boulangerie Clément : Pour Pâques, la brousse est en chocolat

Post suivant

Mitry-Mory ► Yorkshire recueilli : les propriétaires l'ont maltraité et abandonné

Serge Moroy

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *