Vie locale

Longperrier ► Le père Guy Gilbert accueilli par le Rotary

Grosse soirée pour les Rotariens et Rotariennes venus rencontrer le père Guy Gilbert. Le célèbre  prêtre des loubards, avec son blouson de cuir, son jean délavé, ses santiags et son vocabulaire tiré des prisons, a impressionné les convives, jeudi 8 octobre, à l’Orangerie de la Goële à Longperrier, chez le traiteur Alexandre. Le prêtre a salué l’assemblée à sa manière, crue et joviale mais sans excès.

ARVE Error: id and provider shortcodes attributes are mandatory for old shortcodes. It is recommended to switch to new shortcodes that need only url

Et il serre des mains, lançant des mots à lui : « Tu dois être commerçant, toi… Quel est ton métier ? » Xavier de Montpreville, président du Rotary Club de Dammartin-en-Goële, a répondu qu’il n’avait pas « un travail facile et qu’il s’occupait des autres ». Le prêtre a commenté : « C’est bien, continue ! »

Il a ensuite évoqué sa rencontre avec le pape François, puis il s’est prêté au jeu de la dédicace pour son dernier ouvrage, « Vie de combat, vie d’amour ».

Au cours du dîner, le prêtre est intervenu à plusieurs reprises sur l’invitation de Xavier de Montpreville. Il a raconté des bribes marquantes de sa vie, cinquante ans de sacerdoce dans les prisons à prêcher la parole de Dieu et soutenir les pauvres. Les expériences ont laissé des cicatrices au bonhomme.

Jeudi, l’assemblée semblait subjuguée par ses propos sur la religion, sur les religions, sur la vie des clochards, les prisons, sur son devoir envers les jeunes délinquants de les remettre dans le droit chemin. Son plus beau cadeau, comme il dit, « c’est de pouvoir sortir un jeune de sa vie de voyou ». Guidé par la voix de Dieu, Guy Gilbert se bat depuis cinquante ans à aider les abandonnés de la vie.

« Je suis impressionnée de le voir en vrai. Il est incroyable. C’est un être à part. Il est surement très gentil car avec ce qu’il fait pour les autres il le faut. Malgré tout, je reste fascinée » confie Clotilde.

A la fin de la soirée, Xavier de Montpreville a invité l’assemblée à sortir pour la remise des clés de la voiture offerte par le Rotary au père Guy Gilbert. Ce dernier, un peu confus, a remercié les organisateurs et les participants. Puis il a regardé la voiture et a demandé si le plein avait été fait. Une boutade qui a fait sourire les généreux donateurs.

Partagez notre article
Share
Post précédent

Saint-Pathus ► La 2CV bientôt électrique 

Post suivant

Othis ► Ils ont gagné au concours des maisons et jardins fleuris

De Saint Jean

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *