Vie locale

Meaux ► C’était week-end reconstitution au musée de la Grande Guerre

[Vidéo]

Les visiteurs sont venus de tous les horizons pour assister au week-end de reconstitution dans le parc du musée de la Grande Guerre à Meaux. Ils étaient mille six cents, samedi 7 avril.

La reconstitution de cette année a employé cent cinquante bénévoles qui ont animé les stands pédagogiques disposés dans tout le parc du musée de la Grande Guerre. Les passionnés d’Histoire ont fait vivre au plus près de la sombre époque. Parés de leurs uniformes, ils ont incarné un fantassin, un artilleur, un commandant… Outre le voyage dans le temps, les visiteurs venus de toute la France et même de l’étranger voulaient en connaître un peu plus sur la der des ders et plus particulièrement la bataille de la Marne.

Rémi, étudiant en BTS métiers de l’industrie, confie : « Il est important d’honorer ces gens qui sont tombés et qui ont fait ce que nous sommes aujourd’hui ».  

Guillaume, professeur des écoles, explique : « Je suis passionné d’Histoire. Avec mon groupe, ‘Seine-et-Marne 1914′, on fait revivre l’Histoire. On rend ainsi hommage aux soldats en les incarnant. Nous sommes des rapporteurs de mémoire. D’habitude dans un musée, ce n’est pas palpable ; ici il y a une vraie interaction ».

Le nombre de visiteurs tout au long du week-end a largement augmenté par rapport à l’année passée. Durant la seule journée de samedi mille six cents se sont déplacés alors que l’année dernière, le week-end entier a comptabilisé deux mille entrées. 

Musée : https://www.museedelagrandeguerre.eu/

Partagez notre article
Share
Post précédent

Charny ► Cocci Market : Patrick Desettre passe la main à sa fille

Post suivant

Meaux ► Cent paires de bras n'étaient pas de trop pour nettoyer les bords de Marne

Damien Douche

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.