Vie locale

Meaux ► Le nouvel autel de la cathédrale a été consacré, dimanche : célébration exceptionnelle

Le nouvel autel de la cathédrale-basilique de Meaux a été consacré, dimanche 8 avril.

Le nouvel autel de la cathédrale-basilique Saint-Étienne de Meaux a été consacré par Monseigneur Jean-Yves Nahmias, évêque de Meaux, dimanche 8 avril. C’est la troisième consécration d’autel dans la cathédrale depuis 1298, la dernière ayant eu lieu en 1726.

Face à un auditoire composé de nombreux élus, des architectes et des artisans ayant œuvré à la réalisation du nouveau chœur, et de plus de mille fidèles venus tout spécialement pour l’événement, Mgr Nahmias a présidé la célébration historique.

Les architectes ont remis leur travail à l’évêque avant la célébration en ces termes : « Monseigneur, nous vous remettons aujourd’hui le fruit du travail de ces trois dernières années où nous avons défini ensemble comment continuer l’histoire du chœur de votre cathédrale ».

Durant la célébration, Monseigneur Nahmias a expliqué en quoi l’autel de la cathédrale, église mère du diocèse, rassemble tous les catholiques de Seine-et-Marne : « L’autel de la cathédrale voit se rassembler, tout au long de l’année, pour les grandes fêtes diocésaines, le peuple que Dieu s’est acquis en Seine-et-Marne ». 

Après les importants travaux de restauration intérieure réalisés par l’État, le dio­cèse donne maintenant à la cathédrale l’espace liturgique et le mobilier qu’elle mérite, pour rem­placer l’installation « pro­visoire » en place depuis des décennies à la suite du concile Vatican II.

Le nouveau mobilier liturgique a été réalisé par les architectes Jean-Marie Dutilleul et Benoît Ferré. L’architecte, Jean-Marie Dutilleul, dont les travaux sur l’aménagement liturgique des églises sont bien connus, a particulièrement œuvré sur les chœurs de l’église Saint-Germain-des-Prés, de Notre-Dame de Paris et de la cathédrale de Strasbourg.

@ ADM Communication

Partagez notre article
Share
Post précédent

Chelles ► Décès de Jacques Higelin : le maire rend hommage à « l’enfant du pays »

Post suivant

Saint-Mard ► Au repas des anciens, les sujets de discussion n'ont pas manqué

Correspondant

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *