Pays de MeauxVie locale

Meaux ► Le président du tribunal de grande instance a installé officiellement les nouveaux magistrats

Bertrand Menay, président du tribunal de grande instance (TGI) de Meaux, a installé dix-huit nouveaux magistrats et un directeur de greffe adjoint, lors de l’audience solennelle de rentrée, vendredi 28 septembre.

Parmi les dix-huit nouveaux magistrats de Meaux figurent quatre substituts du procureur de la République, douze juges du siège et deux magistrats honoraires. Certains proviennent d’autres juridictions par la voie du « turn over », et d’autres recevaient leur première affectation, comme *Amélie qui vient de terminer sa formation à l’école nationale de la magistrature de Bordeaux et qui a été nommée juge aux affaires familiales (JAF). Elle déclare : « C’est évidemment impressionnant d’être ‘installée’ lors d’une audience solennelle. Je souhaitais un poste de JAF pour son côté humain et j’espère pouvoir toujours faire passer celui-ci en premier malgré la masse de dossiers qui m’effraie un peu ».

Le TGI de Meaux : 14e  juridiction de France

Le TGI de Meaux est atypique en raison de son évolution rapide due à la démographie galopante et aux changements économiques qu’a subi son ressort.

Le président, Bertrand Menay, indique : « Le TGI de Meaux traite 11 000 affaires civiles et 5 à 6 000 affaires pénales par an. C’est la 14e juridiction de France et elle se situe entre Montpellier et Nice. Cela nécessite de gros moyens, matériels et humains. Il faut renforcer l’effectif du greffe et améliorer nos conditions de travail. Je compte beaucoup sur la loi de programmation judiciaire des cinq prochaines années pour obtenir des moyens, comme une extension de nos locaux et la mise en place du sceau électronique qui nous ferait gagner beaucoup de temps ».

* le prénom a été changé

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Partagez notre article
Share
Post précédent

Marne et Gondoire ► Gens du voyage : occupations illégales, aires d'accueil désertées, le perpétuel casse-tête de l'agglo

Post suivant

Longperrier ► Le second salon du modélisme a réuni les passionnés

Patrice Le Palec

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.