Vie locale

Meaux ► Visite : les caves du palais épiscopal ont servi d’abri pendant la guerre

Les caves du palais épiscopal de Meaux, ont servi d’abri pendant la seconde guerre mondiale. Magjournal l’a visité à l’occasion de l’anniversaire de la libération de Meaux, lundi 27 août.

Les caves du palais épiscopal de Meaux, actuellement Musée Bossuet, ont servi d’abri pendant la seconde guerre mondiale. Meaux a été libérée par le général Patton le 27 août 1944, et, lundi 27 août, François Daveau, spécialiste de l’occupation et en particulier de ce qui concernait les civils durant cette période, a proposé une visite des caves et une conférence sur cette époque.

Il explique : « Dès 1938, on savait qu’il y aurait une guerre avec l’Allemagne hitlérienne. On l’a donc préparée militairement mais aussi pour les civils avec la création de la défense passive et la mise en place d’abris, car on craignait l’aviation et les gaz, le souvenir de ceux employés lors de la guerre de 1914-1918 étant encore présent. Les abris devaient protéger des bombardements et des gaz, et on a donc utilisé des sites souterrains existants, qui ont été plus ou moins aménagés et pourvus de vivres. Les caves du palais épiscopal de Meaux ont ainsi été transformées en abri pouvant accueillir 250 personnes ».

C’est dans une salle ayant servi d’abri que François Daveau a réuni un fonds de documents et d’objets relatifs à la vie quotidienne à Meaux durant cette période et à la défense passive, qui est devenue depuis la Protection civile. Parmi ceux-ci, on trouve la « brochure » relative à la défense passive éditée par la mairie de Meaux et un scaphandre contre les gaz pour bébé.

François Daveau, maintenant retraité, était enseignant documentaliste au lycée Pierre de Coubertin à Meaux. Il indique : « Ma passion pour les abris m’est venue alors que, adolescent, j’étais en colonie de vacances sur les bords de la Méditerranée et que j’ai découvert des ouvrages de défense qui servaient de dépotoirs. Je suis un collectionneur passionné et mon action ne coûte rien aux collectivités. Elle repose sur ce que j’ai appelé les 3 R : Retraite, Récupération, Réseau. »

Le fonds actuellement visible à Meaux sera transféré à la bibliothèque historique de Villenoy, ville qui possède un abri anti-aérien. Des visites des caves du musée Bossuet sont programmées les 30 septembre, 21 octobre et 24 novembre.

 

 

 

Partagez notre article
Share
Post précédent

Roissy Pays de France

Post suivant

Compans en septembre

Patrice Le Palec

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.