L'agenda

Mitry-Mory en décembre

Cliquez sur la commune –

SORTIES – EVENEMENTS – AFFICHES – COMMUNIQUES

Inscription sur les listes électorales

Samedi 30 décembre – Uniquement en mairie annexe, 1 rue F. Roosevelt, de 10 à 12 heures.

 

 

 

 

 

 

Dimanche 17 décembre 

Playlist ici

 

Du mercredi 16 au dimanche 24 décembre 

Programme ici

 

 

Communiqué : Vacances pour tous, la municipalité s’engage

Lundi 11 décembre – Lors du conseil municipal du 28 novembre, la majorité municipale a voté les budgets alloués à trois dispositifs permettant aux jeunes Mitryens de réaliser des séjours organisés par la Ville ou avec son soutien :

• Les classes de neige permettant à 357 enfants de CM2 de partir en séjour, avec un budget de 317 719 €

• Les séjours enfants de l’été 2018 avec 388 places pour les Mitryens de 4 à 17 ans, et un budget prévisionnel de 433 897 €

• Une aide de 150 à 200 € aux jeunes de 16 à 25 ans pour leurs voyages en autonomie, avec un accompagnement par le point d’information jeunesse, comme cela était proposé par le Département avant que la nouvelle majorité Les Républicains-UDI ne supprime ce dispositif.

Il s’agit d’un engagement fort de la municipalité, pour qui le droit aux vacances est une occasion unique d’apprentissage de la vie collective et d’enrichissement culturel. Mais cela a un prix, souvent important : transports, hébergement, locations, activités, restauration… Autant de frais qui en privent une partie d’entre nous.
La Ville propose donc des séjours aux tarifs adaptés aux revenus de chacun, en prenant à sa charge une partie des frais, déterminée par l’application de la grille de quotient familial. Ainsi chacun bénéficie d’une participation de la Ville pour accéder aux vacances, sans que leur coût ne soit un obstacle.
De plus, en cas de difficultés supplémentaires, le centre communal d’action sociale et la caisse des écoles offrent toujours, si nécessaire, la possibilité de bénéficier d’une aide financière ponctuelle.
Un tel dispositif est, je crois, un motif de fierté, à même de rassembler tous les Mitryens autour de l’objectif fixé par notre devise : celui d’être une ville humaine et solidaire.
Pourtant, je le regrette, le refus des élus de l’opposition de voter en faveur de ces dispositifs est venu briser le consensus que nous serions en droit d’attendre autour de simples mesures de solidarité.
Fort heureusement, cela n’empêchera pas, grâce à l’engagement de la majorité pour le droit aux vacances et à l’exceptionnel travail des services municipaux, tous les enfants, à tous les âges, de profiter des indispensables bienfaits des vacances.

Charlotte Blandiot-Faride, maire de Mitry-Mory

 

 

Communiqué : Refuser toutes formes d’esclavage

Lundi 11 décembre – Alors que la diffusion par la chaîne d’information CNN d’une vidéo montrant la vente aux enchères de personnes réduites en esclavage sur un marché en Libye connaît un retentissement mondial, la Ville de Mitry-Mory tient à exprimer sa révolte et son indignation face à cette atrocité.

Le conseil municipal a ainsi voté à l’unanimité un vœu contre « l’esclavage dans le monde et sous toutes ses formes ».

En effet, si la réponse de la France qui, conformément à la loi Taubira de 2001, a qualifié ces pratiques de « crime contre l’humanité » est à la hauteur, il nous faut maintenant des actes.

Comme en Syrie, en Somalie ou en Irak, cette situation pose la question du sens des guerres qui visent à la destitution de despotes avérés, mais laissent derrière elles des Etats démunis et des populations livrées à ceux ont qui su se saisir des armes mises en circulation.

Aujourd’hui, plus de 40 millions d’esclaves sont décomptés à travers le monde : 10 millions sont des enfants, près de 30 millions sont des femmes, très souvent contraintes à la prostitution, 25 millions d’entre eux sont envoyés au travail forcé.

C’est le résultat de la disparition des États, de la domination économique, des inégalités sociales, de la domination sexuelle, de la faillite du système éducatif, etc.

Autant de causes qui n’ont rien de particularismes locaux. Elles se rencontrent dans les pays les plus riches comme dans ceux qui en subissent la domination économique, exercée au détriment des peuples.

Ces images interrogent aussi notre politique migratoire : dans un monde où 1 milliard de personnes vivent sous le seuil de pauvreté, comment se contenter de demander à la Lybie où à la Turquie de filtrer des flux migratoires appelés à se développer, en fermant les yeux sur les moyens employés ?

Deux siècles après que nos ancêtres se soient levés contre la traite aux Antilles, il nous faut agir contre ceux qui font commerce de la vulnérabilité des réfugiés, et penser au regard que nos enfants porteront demain sur les décisions que nous sommes amenés à prendre dans ce moment critique.

Charlotte Blandiot-Faride, maire de Mitry-Mory

 

 

Du samedi 2 décembre au mercredi 3 janvier 

La patinoire éphémère de plein air de Mitry-Mory fête ses 10 ans.

Inaugurée samedi 2 décembre, à 13 h 30, elle ouvrira ses portes aux patineurs de tous âges jusqu’au mercredi 3 janvier.

Seule patinoire 100% gratuite de Seine-et-Marne, la structure accueille près de 1 000 usagers chaque année.

En plus des créneaux tout public, certaines plages horaires sont réservées aux enfants des écoles, aux centres de loisirs et aux associations. De plus, la patinoire se transforme en jardin des glaces tous les samedis et dimanches matin, pour le plus grand plaisir des moins de 7 ans.

Pour les plus grands, deux nocturnes à thèmes sont également programmées les 23 et 29 décembre, jusqu’à 21 h 30.

Malgré un budget toujours plus contraint par la baisse drastique des dotations de l’État, Mitry-Mory, ville solidaire, s’organise pour faire perdurer l’accès aux loisirs pour tous, en continuant de proposer des animations de fin d’année de qualité.

 

 

Vendredi 1er décembre

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Partagez notre article
Share
Post précédent

Meaux ► L'Avacs réunit ses activités à la maison du Patient et de l'aidant

Post suivant

Chelles ► Braquage d'un magasin : les employés maîtrisent l’un des agresseurs

Rédaction

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.