Vie locale

Monthyon ► Assainissement et petite enfance : jeu des compétences et Pays de Meaux

Les compétences vont s’échanger avec le Pays de Meaux. Monthyon vient de rejoindre la communauté d’agglomération et réorganise ses compétences en assainissement et petite enfance. Lors de la cérémonie des vœux, vendredi 6 janvier, le maire, Claude Decuypère, a axé son discours sur le thème de la fusion.


L’ensemble des participants avait bien l’air de trouver son compte dans la fusion des deux intercommunalités, les Monts de Goële et le Pays de Meaux. La plus petite interco de Seine-et-Marne a été intégrée à la CAPM (communauté d’agglomération du Pays de Meaux). Le maire de la commune, comme à l’habitude, a reçu Jean-François Copé, maire de Meaux, président de la communauté d’agglo et député. Même si Jean-François Copé a souligné, vendredi, sa satisfaction d’accueillir les quatre communes dans le Pays de Meaux, son discours s’est rapidement tourné vers des propos d’envergure nationale. Il souhaite toujours, pour la France, « davantage de sécurité et particulièrement d’ordre et de commandement ».

Le maire de Monthyon a détaillé les deux compétences particulièrement importantes et qui changeront de forme : l’assainissement et le service à la petite enfance : « En ce qui concerne le premier, un syndicat vient d’être créé. Il reprend l’intégralité de notre budget et officiera pour nos quatre communes jusqu’en 2020. C’est en effet à ce moment-là que la compétence deviendra obligatoire pour la CAPM. De son côté, le service à la petite enfance, à la jeunesse et aux familles reste la compétence plus conséquente. Elle va être transmise dès le mois de juillet, à Monthyon et à Saint-Soupplets. Chacune des communes reprendra le personnel nécessaire au bon fonctionnement des services et récupérera les équipements utiles. Pour Monthyon, il s’agit de l’annexe du centre socio-culturel, place de la salle des fêtes, et de l’ALSH, situé au bout de la maison médicale, qui devront être agrandis ».

Il a précisé que la reprise communale de la compétence petite enfance n’aurait pas d’incidence sur le budget puisqu’une attribution compensatrice sera versée par la CAPM.

Vendredi, le maire a également survolé les autres projets de la commune comme l’achèvement de la seconde maison médicale qui sera livrée cet été et la finalisation du projet de classement Unesco du périmètre de la grande tombe de Charles Péguy.

Partagez notre article
Share
Post précédent

Pomponne ► Haut débit, crèche, armement : les projets vont aboutir

Post suivant

Compans ► "I have a dream" : une expo qui fait rêver

Hélène Rousseaux

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *