Vie locale

Nanteuil-lès-Meaux ► Foulées : la course aux dénivelés a rassemblé les amateurs dont le sous-préfet de Meaux

[Vidéo]

Les coureurs ont apprécié les dénivellations de la ville lors des Foulées de Nanteuil-lès-Meaux, samedi 9 juin. Le sous-préfet de Meaux, Gérard Péhaut, a, une fois de plus, participé à l’événement et n’a pas tari d’éloges pour les organisateurs.

Gérard Péhaut, le sous-préfet de Meaux, faisait partie des coureurs qui ont franchi la ligne d’arrivée des Foulées Nanteuillaises, place de la Mairie, samedi. Soixante-cinq courageux se sont élancés pour le 5 km tandis que le 10 km a rassemblé 132 coureurs. Gérard Péhaut, encore essoufflé néanmoins enthousiaste a commenté sa performance : « C’est la troisième fois que je fais cette course, je pense que je m’améliore chaque année. Il fait chaud mais l’organisation était là pour qu’on puisse se rafraîchir. Un véritable moment de plaisir et de partage ».

Gaston Juste, le président du club d’athlétisme de Villenoy et organisateur de l’édition des Foulées nanteuillaises, s’est lui aussi élancé pour la course inscrite au challenge de Seine-et-Marne. Il confie : « C’est une course que je connais bien, c’est moi qui l’organise mais je suis aussi aidé par Catherine Amado, adjointe au maire de Nanteuil. La course a été dure, il a fait chaud, on a gravi deux fois une grosse côte. L’année dernière, on a dû annuler l’événement après les attentats mais cette année tout se passe très bien ». Pascal Pioppi, l’animateur au micro et ancien journaliste qui connaît la région et ses sportifs sur le bout des doigts, commente : « C’est la course typique de village. Elle rassemble le sérieux et l’esprit bon enfant avec le maire de Nanteuil, Régis Sarazin, qui prête beaucoup d’attention au sport. Je suis fraîchement retraité, je viens ici par plaisir ».

Après l’arrivée, les coureurs ont profité du repas  »finisher » : des spaghettis bolognaises, des fruits ou encore de l’eau, appréciable sous plus de 25 degrés au thermomètre. Une tombola a été proposée avec le numéro de dossard de chacun. Les heureux appelés ont reçu des entrées au musée de la Grande Guerre à Meaux, ou encore des bons de 30 euros à valoir sur le magasin de sport Les Foulées.

Domination de Pontault et Torcy,

mais le trophée Denis-Quinchon revient à Villenoy

Avant de remettre les différentes coupes aux trois premiers de chaque course, le maire a déclaré : « On a prévu que la pluie arrive plus tard. C’était une belle journée. Les bénévoles, les organisateurs, le comité des fêtes, ont donné de leur temps ».

Les clubs de Pontault et Torcy ont obtenu les meilleurs résultats. Chez les hommes, Bruno Philipona, licencié de Pontault, remporte la course du 10 km en 35.07 minutes, suivi du Villenoisien Frédéric Violard et de Cédric Carduner, licencié à Torcy. Chez les femmes, Myriam Jacobs (Pontault) a remporté la course en 44.23 minutes devant Marie-Lise Wattel (de Pontault également) et la Meldoise Christine Genevet. L’organisateur de la course, Gaston Juste, a remporté la course chez les Vétérans 4 en 54.27 minutes, devant son ami André Bally.

Le trophée Denis-Quinchon récompense la ville comptant le plus grand nombre de participants, et c’est Villenoy qui l’a décroché devant le Running Nanteuil.

 

Print Friendly, PDF & Email

Partagez notre article
Share
Post précédent

Pays de Meaux ► L'agglomération et la chambre de métiers et de l'artisanat s'allient pour les entreprises

Post suivant

Villevaudé ► Projet de 168 logements : une réunion a détaillé le programme immobilier

Killian Salé

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.