Le coin mag

Nature ► Les bêtes d’orage : des monstres de 2 mm qui nous mordillent

Ça grattouille, ça chatouille, ça se glisse dans les cheveux, ça picote ici et là… Vous pensez aux poux ? Ça se faufile à l’intérieur de l’écran d’ordinateur, sous les vitres des tableaux accrochés au mur… Vous avez même eu un doute et pensiez que vos enfants avaient peut-être des poux en les voyant se gratter la tête. D’ailleurs vous aussi, ça vous chatouille le cuir chevelu… Eh oui, ce sont les bêtes d’orage ! Si c’est désagréable, ce n’est pas dangereux. Ces petites bêtes minuscules ont l’air de petits bâtons qui se déplacent quand on prend le temps de les regarder. C’est qu’elles ont des pattes ! Et même des ailes. Ce sont des insectes, des thysanoptères, et leur taille varie de 1 à 2,5 mm. Sous la loupe, on voit bien qu’elles ne sont pas très jolies et quand l’air chaud arrive, avec son degré d’humidité, elles pullulent.

On pensait autrefois que le phénomène était lié à l’état électrique de l’atmosphère à l’approche d’un orage, d’où leur surnom de « bêtes d’orage ». Mais c’est tout simplement quand il fait chaud et que l’humidité dans l’air est comprise entre 70 et 75 % que les « thrips » s’envolent. Ces nuages de bestioles sont dus à l’essaimage ou à des vols migratoires.
À ce moment, les bêtes sont si nombreuses et légères que les vents les entraînent parfois dans des lieux habités. Alors elles se posent où elles peuvent, parfois sur nous et on suppose que pour compenser leur déficit en eau, elles nous piquent pour essayer de s’hydrater. Disons plutôt qu’elles nous mordillent, que l’on ne risque rien mais que ça peut être désagréable. Quelques cas d’allergies à ces morsures ont été signalés, mais ils sont très rares.
Pour éviter que les thrips se posent sur nous, on pourra essayer des crèmes répulsives. C’est sûr, une douche sera le meilleur moyen de s’en débarrasser. Enfin, lorsque l’on est en sueur, ils ont tendance à se coller sur la peau. Bref, fermez les fenêtres si vous êtes à l’intérieur et faites une pause douche, c’est encore les meilleures solutions car le phénomène d’essaimage ne dure pas très longtemps !

Satanés thrips

 

 

Partagez notre article
Share
Post précédent

Serris ► Déchets dans le lac des Gassets : le paysage se dégrade

Post suivant

Lagny-sur-Marne ►Premiers jours à l'Oasis

De Saint Jean

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.