Vie locale

Othis ► Céline Gelé, à seulement 20 ans, est adjointe au maire

Céline Gelé est, à seulement 20 ans, adjointe au maire d’Othis. Elle est chargée de l’éducation, de l’enfance et de la jeunesse. Lors des dernières élections municipales, l’Othissoise figurait parmi les plus jeunes élus de France.

Céline Gelé a été élue conseillère municipale à dix-huit ans, en mars 2014, et a été élue adjointe au maire à la suite d’une démission au sein de l’équipe municipale en début d’année. Elle exerce son mandat consciencieusement en même temps que ses études de droit et communication à l’université d’Orléans. « Mais je suis souvent ici. D’ailleurs mes amis, que je croise dans la rue, ne savent même pas que je suis partie faire mon master en province » confie t-elle, amusée. Entre les réunions, les conseils municipaux, la préparation des événements, le travail dans l’interco, la jeune élue se consacre à ses délégations plusieurs soirs par semaine et les week-ends.

On l’a vue d’abord discrète à l’occasion de manifestations, n’osant pas trop se mettre en avant, un peu hésitante et pas toujours des plus à l’aise pour parler en public ; il faut reconnaître que l’art n’est pas facile. Petit à petit, Céline a trouvé ses marques et se sent clairement bien dans ses baskets et surtout dans son écharpe tricolore lors des cérémonies ou événements municipaux.

« La tête sur les épaules »

Céline s’active en ce moment pour la fête de l’enfance et de la jeunesse et pour la fête de la musique qui se tiendront en juin. Arrivée à Othis à l’âge de 3 ans, elle s’est toujours intéressée à « l’action citoyenne » et à sa ville. « A l’âge de 18 ans, je suis allée voir Bernard Corneille, le maire, pour lui dire que je voulais intégrer sa liste municipale et m’investir à ses côtés. Nous sommes restés un bon moment dans son bureau à discuter car il voulait être sûr de ma motivation » se souvient la nouvelle adjointe. Bernard Corneille dresse le portrait d’une jeune femme « particulièrement investie », « discrète » et avec « un sens du service public » : « J’ai fait confiance à Céline dès 2014 car j’ai constaté que malgré son jeune âge, elle avait la tête sur les épaules ».

« Etre adjoint au maire, c’est travailler avec l’équipe. Le maire est disponible et il m’accompagne bien. Il m’a fait confiance et je lui en suis reconnaissante » précise la jeune élue.

C’est elle qui a lu la lettre du secrétaire d’Etat aux anciens combattants, pour la cérémonie du 8 mai.

Partagez notre article
Share
Post précédent

Serris ► Une journée à la mer pour 1 euro : inscriptions dès demain

rencontre
Post suivant

Rencontre ► Hommes et femmes : Les signes qui montrent qu'on est amoureux

Sun-Lay Tan

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *