Vie locale

Othis ► Etat de catastrophe naturelle : le maire conteste la décision partielle de la commission

L’état de catastrophe naturelle a été déclaré pour cinquante-neuf communes de Seine-et-Marne. Othis ne l’a été que partiellement et le maire, Bernard Corneille, a demandé un réexamen du dossier, vendredi 27 juillet.

L’état de catastrophe naturelle a été déclaré à Othis pour les inondations et les coulées de boue du lundi 28 mai 2018 au vendredi 1er juin 2018 mais pas pour celles du mercredi 6 juin. Bernard Corneille, le maire d’Othis, explique : « Le même arrêté fixe que la commune d’Othis n’a pas été reconnue en état de catastrophe naturelle ‘Inondations et coulées de boue’ pour l’événement météorologique du 6 juin 2018. Il s’agissait pourtant du plus grave des quatre événements, celui qui a généré le plus de dommages aux biens ». 

La ville avait ce soir-là été touchée par de violents orages. Une partie du quartier Beaupré avait été inondée et les bâtiments publics avaient dû être fermés. (Relire notre article)

Indignation et incompréhension

Le maire indique être intervenu auprès de la préfecture : « Nous sommes immédiatement intervenus téléphoniquement, ce jour, auprès des services de la préfecture pour leur faire part de notre indignation et notre totale incompréhension ». De son côté, la préfecture précise : « Parmi les dossiers manquants, certains ont été examinés par d’autres commissions, notamment celle du 17 juillet dont le résultat n’est pas encore paru au journal officiel ». 

Le dossier devrait être réexaminé dans la semaine.

(Revoir le communiqué avec la liste des communes seine-et-marnaises déclarées en état de catastrophe naturelle)

 

 

Partagez notre article
Share
Post précédent

Chessy - Dampmart ► La passerelle de la Dhuis est désormais ouverte : premiers pas

Post suivant

Seine-et-Marne ► Conseil départemental : Olivier Morin, nouveau vice-président à la culture et au patrimoine veut "mettre à profit son expérience"

Sun-Lay Tan

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.