Vie locale

Othis ► Rallye Aïcha des gazelles : Lucie et Christelle sont prêtes, elles vont apporter un millier de brosses à dents aux enfants du désert

Sponsors, partenaires et bénévoles se sont donnés rendez-vous à l’espace François-Mitterrand d’Othis pour marquer le départ symbolique des gazelles de Clément, samedi 10 mars. L’Othissoise, Lucie Fagedet, et la Meldoise, Christelle Perrin, ont annoncé qu’elles étaient fins prêtes pour entamer le rallye Aïcha des Gazelles. Le départ officiel aura lieu samedi 16 mars à Nice.

L’idée de participer à la course a germé dans l’esprit de Christelle Perrin, il y a plus d’un an. Elle explique : « Je suis passionnée par le rallye des gazelles depuis mon enfance et j’occupe la plupart de mes week-ends à participer à des courses automobiles. J’ai proposé à mon amie Lucie de devenir navigatrice. Elle a immédiatement accepté de se lancer dans l’aventure. Par la suite, il a fallu réunir les ressources financières afin de couvrir les frais d’inscription, de transport, de matériel, la location du véhicule ainsi que les dépenses liées à notre participation à des stages de navigation et de pilotage ».

Samedi, Lucie et Christelle ont dévoilé à l’assistance, aux partenaires et sponsors, le véhicule avec lequel elles prendront le départ. (Revoir notre direct ici)

Bernard Corneille, le maire d’Othis, a soutenu activement l’initiative des deux femmes, et leur a souhaité un bon voyage en leur remettant un fanion aux couleurs de la ville et a conclu son propos par un trait d’humour en faisant référence à la chanson de Patrick Capdevielle : « Quand t’es dans le désert ».

« Promouvoir l’association Tous avec Clément »

Les deux concurrentes souhaitent que leur participation au rallye « permette de faire connaître l’association Tous avec Clément ».

Depuis 2006, année du décès de son fils Clément, Lucie mène un combat sans relâche avec l’association qu’elle a fondée, « Tous avec Clément ». Elle veut sensibiliser et récolter des fonds pour le centre de recherche sur les tumeurs cancéreuses de l’enfant et de l’adolescent de l’institut Gustave Roussy. Elle confie : « La course va offrir une vitrine à la lutte contre le cancer de l’enfant.  Je suis émue à l’idée que l’histoire de Clément et de son combat voyage à travers le monde ».

Le périple contribuera également à venir en aide aux populations du désert marocain en fournissant un millier de brosses à dents qui ont été collectées durant les derniers mois.

   « Une aventure sportive »

En dehors de leur volonté de promouvoir l’association, Lucie et Christelle, qui constituent l’équipage 311, vont participer à une véritable épreuve sportive. En effet, le rallye Aïcha des Gazelles, qui se déroule du 16 au 31 mars, est un rallye-raid reconnu internationalement. Son originalité réside dans le fait qu’il regroupe des équipages 100% féminins. Le parcours s’étend sur plusieurs milliers de kilomètres à travers le désert marocain.

La « marraine » du projet othissois, Sandrine Chevallier, qui a déjà bouclé deux rallyes, a fait bénéficier de son expérience les deux concurrentes seine-et-marnaises. Elle a déclaré : « J’envie Lucie et Christelle car lors d’une première participation, la découverte est permanente et l’adrénaline toujours au rendez-vous. Bien sûr, le rythme de la course est très soutenu, les conditions climatiques extrêmes mais le plus difficile demeure le retour après neuf jours d’une expérience intense ».

Même si les deux aventurières seront coupées du monde, sans GPS ni téléphone portable durant la course, on pourra suivre leur progression sur le site http://www.rallyeaichadesgazelles.com/ et leur envoyer des messages d’encouragement.

 

 

Partagez notre article
Share
Post précédent

Courtry ► La médiathèque et le conservatoire deviennent "l'espace culturel Simone-Veil"

Post suivant

Chelles ► Lutte contre le sida : Le maire remet un chèque à l'association Aides

Stéphanie Moraux

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.