Le coin mag

La petite recette du week-end ► Crevettes au curry : un mets excellent avec des alliés minceur

[Vidéo]

Les invités vont arriver dans quelques minutes et vous n’avez rien préparé. Pas de panique. Voici une recette rapide, exotique et inratable, qui contentera en même temps votre ligne.

Les fêtes de fin d’année approchent et les rayons de supermarchés offrent une belle variété de crevettes. Roses, grises, gambas… N’hésitez pas à en acheter et à les congeler pour les jours où le temps vous manquera : les crevettes sont rapides à cuisiner et sont aussi excellentes pour la santé. Elle sont en effet une bonne source de protéines grâce aux acides eicosapentaénoïques et docosahexaénoïques, deux acides gras de la famille des oméga 3, et sont bénéfiques pour le système cardiovasculaire. Elles contiennent également des acides aminés qui ont un rôle clé dans la formation des enzymes digestives, des hormones, des tissus, de la peau et des os.
En mangeant 100 g de crevettes soit moins d’une dizaine, vous couvrez vos besoins quotidiens en sélénium et coenzyme Q10, ressources antioxydantes qui protègent la peau, surtout s’il s’agit de crevettes sauvages et non d’élevage…

Les ingrédients de la recette

  • 4 ou 5 crevettes par personne
  • 1 oignon rouge ou blanc
  • 1 poivron vert
  • 3 belles tomates
  • Gingembre et ail écrasés  (3 cuillères à soupe)
  • Des feuilles de coriandre (selon la saison et les arrivages)
  • 1 piment
  • 3 belles pommes de terre
  • Du curry en poudre
  • 5 clous de girofle et 1 ou 2 bâtons de cannelle
  • Quelques cuillères d’huile d’olive

Une préparation de moins de 30 minutes

Couper oignon, poivron, piment et faire revenir avec l’huile, les clous de girofle et la cannelle.

Ajouter la préparation à base d’ail et gingembre, les tomates coupées finement, la coriandre et les pommes de terre coupées en petits dés.

Quand les pommes de terre sont presque cuites, mettre les crevettes pour terminer la cuisson et saler à votre goût. Servir avec très peu de riz blanc (car les pommes de terre sont des féculents) et des légumes. Vous pouvez aussi ajouter une tranche de citron qui rehaussera le goût du curry.

 

Crevette et curry, une combinaison santé

Les crevettes, peu caloriques, calmeront votre faim avec leur dose de protéines tout en vous apportant 30% des besoins en calcium : soit l’équivalent de 200 ml de lait. C’est une bonne nouvelle pour les personnes qui n’aiment pas ou qui ne supportent pas les produits laitiers.
En revanche, attention à la tropomyosine, une protéine potentiellement allergène qui pourrait provoquer des réactions chez les sujets déjà allergiques à certains fruits de mer.

Le curry n’est pas une épice

Les feuilles de currypelei qui se trouvent facilement dans les magasins asiatiques

Le curry est également un allié minceur et santé. C’est un mélange d’épices dont l’usage remonte à l’Antiquité en Asie mais a été répandu en Europe par la colonisation britannique. Le nom curry vient de l’un des ingrédients, la feuille de currypelei couramment appelée curry en Inde du sud. Il s’agit d’un mélange d’ail, de gingembre, de feuilles de coriandre et/ou les graines, de clous de girofle, de cardamone, de curcuma, de graines de poivre, de piment, de fenugrec, de cumin, de bâtons de cannelle… Il est connu pour ses propriétés digestives et brûleuses de graisse et s’accommode bien avec les crevettes mais aussi les viandes, les poissons ou les légumes.

Des composants aux vertus curatives

Parce qu’il contient plus d’une vingtaine d’épices et condiments et dont la composition varie selon les pays et les régions, le curry regorge de richesses pour la santé. Le curcuma par exemple, une racine séchée et réduite en poudre, lui donne sa couleur orangée. Le curcuma tout comme le piment sont des anti-inflammatoires naturels ; ils seraient efficaces contre l’arthrose et aideraient à désinfecter le foie. Le curry contient des vitamines A, B, C, D et E bénéfiques pour le système immunitaire. Les piments rouges, jaunes et parfois vert contiennent plus de vitamine C que les agrumes. L’ail et le gingembre aident à diminuer la pression sanguine et le niveau de cholestérol. La cannelle aide à réguler le niveau de sucre dans le sang.

 

Print Friendly, PDF & Email

Partagez notre article
Share
Post précédent

Santé ► Eczéma : des chaussures de sport et protège-tibias responsables d'une allergie

Post suivant

Dammartin-en-Goële en décembre

Isabelle Derock

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.