Vie locale

Saint-Pathus ► 2 CV électrique : le projet accélère

Le projet de transformer une Citroën 2 CV en voiture électrique est sur le point de se concrétiser. Ses initiateurs, Sébastien Brosset, un habitant de Saint-Pathus, et Guillaume Prévost viennent de lancer une collecte afin de finaliser la conception du véhicule.

Pour la 2 CV électrique, il s’agit de la dernière étape d’un projet étudiant commencé en 2013. Il ne reste plus qu’à réaliser les supports et de la transmission et à monter le moteur électrique. « Les premiers essais et la mise en service débuteront en mars 2017 » prévoit Sébastien qui espère recevoir l’homologation d’ici août. Les deux partenaires ont également conçu un moteur en kit, adaptable à tous les types de véhicule.

La voiture, une citroën 2CV AZKA datant de 1983, commence une nouvelle vie grâce à un nouveau moteur fonctionnant à l’électricité. « Elle était gagée véhicule économiquement irréparable par les assurances. Elle ne pouvait donc être que vendue en pièces détachées ou à un professionnel de l’automobile pour destruction. Son moteur ne fonctionnait plus, il fallait tout refaire » se souvient encore Sébastien, étudiant en master QSE (Qualité Sécurité Environnement). (Voir notre précédent article ici)

Pour les deux passionnés de véhicules anciens, le projet a permis de faire revivre un « patrimoine français roulant » et d’exploiter des solutions qui permettent de faire des économies d’énergies.

Cependant, pour mener leur réalisation jusqu’à son terme, les deux anciens étudiants en BTS électrotechnique ont besoin d’argent. « Nous avons établi un budget estimé à 16 000 euros que nous avons commencé à défendre auprès des collectivités » expliquent-ils. La ville de Saint-Pathus a fourni un local pour l’association qu’ils ont créée et a accordé une subvention. De nombreuses entreprises, des particuliers et même le conseil départemental de Seine-et-Marne ont d’ores et déjà entrepris un partenariat qui a permis aux deux « aventuriers de l’électrique » de réunir une grande partie de la somme nécessaire.

Les deux jeunes entrepreneurs viennent de lancer une collecte sur le site de financement participatif Kisskissbankbank. Le montant à atteindre est de 600 euros. La somme permettra d’acheter des batteries pour la voiture. Les contributeurs bénéficieront de contreparties en fonction du montant de leurs dons : un stylo pour tablette à partir de 10 euros, un tour en 2CV électrique à partir de 25 euros et jusqu’à une virée à Paris ou en région Haut de France pour 150 euros et plus.

Pour les aider :  https://www.kisskissbankbank.com/aidez-nous-a-creer-une-2cv-electrique

Partagez notre article
Post précédent

Nanteuil-lès-Meaux ► Logements, écoles, sécurité... la mairie investit

Post suivant

Guermantes ► L'enquête "Estelle Mouzin" : un "fatras phénoménal"

Sun-Lay Tan

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *