Vie locale

Saint-Pathus ► Commémoration du 8 mai : l’original d’un journal de l’époque a été présenté

Un original du journal Le Pays, datant du jour de la capitulation allemande en 1945, a été présenté par le maire, Jean-Benoît Pinturier, lors de la commémoration de la fin de la Seconde Guerre mondiale, mardi 8 mai, à Saint-Pathus.

L’édition du mardi 8 mai 1945 du journal Le Pays titre en Une, « l’Allemagne a capitulé », et annonce la « fin des hostilités à 2 h 41 du matin ». Soigneusement encadré, le journal montre la photo du général de Gaulle et reprend le texte de son célèbre appel prononcé le 18 juin 1940. Plus bas, une photo du général Eisenhower  illustre un article rappelant le rôle crucial des Etats-Unis dans la victoire. Le maire, Jean-Benoît Pinturier, a relevé une anecdote : « Il est écrit que le jour n’a été férié qu’à partir de midi. Avant, on devait encore travailler ». 

Les habitants ont eu encore plus l’impression de retourner en 1945 en visitant l’exposition de voitures anciennes qui s’est tenue sur le parvis de la mairie.

Commémoration

Le cortège du défilé, réunissant les élus, les associations d’anciens combattants et les habitants, est parti de  l’hôtel de ville pour rejoindre le monument aux morts édifié cinquante mètres plus loin. L’émotion était palpable au moment du rappel des noms des habitants de Saint-Pathus morts pour la France. Le dépôt de gerbes de fleurs a été suivi par la lecture du message du secrétaire d’Etat aux anciens combattants par le maire et par la Marseillaise entonnée a capella par la chorale de la ville accompagnée par les participants.

(Revoir le direct)

 

 

 

Partagez notre article
Share
Post précédent

Emerainville en mai

Post suivant

Meaux ► Au palais des 4 pattes, démonstration de toilettage canin devant le vice-président de la chambre de métiers

Sun-Lay Tan

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.