Vie locale

Saint-Soupplets ► Jeunes sapeurs-pompiers : une « école de vie » qui recrute

La formation des jeunes sapeurs-pompiers (JSP) qui débutera en septembre 2017 recherche des jeunes recrues à la caserne de Saint-Soupplets.

Courant mai, les pompiers vont passer dans les classes de cinquième des collèges Nicolas-Tronchon à Saint-Soupplets et Jean-des-Barres à Oissery pour parler de la formation des jeunes sapeurs-pompiers. Ils seront également au forum des associations de Saint-Soupplets, qui a lieu début septembre, et pourront récupérer les derniers dossiers d’inscription. L’information doit circuler chez les jeunes du secteur dont certains seront tentés par le métier de pompier.

Comment devenir jeune sapeur-pompier ?

Yoann Bannier, sergent-chef à la caserne de Saint-Soupplets et président de l’association des jeunes sapeurs-pompiers, explique : « Il faut avoir entre 13 et 14 ans pour intégrer la formation de jeune sapeur-pompier qui dure 4 ans. Chaque niveau, un par année de formation, est constitué de 8 élèves maximum. Ils sont formés sur les plans théoriques et pratiques à l’activité de sapeur-pompier volontaire tout au long des quatre années. Afin de valider le passage au niveau supérieur, il passeront un examen dans chaque domaine de formation ». Sapeur-pompier depuis 23 ans, dont 19 à la Brigade des sapeurs pompiers de Paris, Yoann souhaite transmettre son savoir et ajoute : « L’important est d’aimer le sport ainsi que la cohésion de groupe. »

Le caporal Cécile Quillacq, formatrice et secrétaire de l’association, précise : « Nous sommes attentifs à la réussite scolaire de nos jeunes. La formation de jeune sapeur-pompier demande beaucoup d’investissement et elle ne doit pas compromettre  leurs études. Voilà pourquoi nous demandons aux jeunes qui veulent s’inscrire leurs trois derniers bulletins scolaires en plus d’une lettre de motivation et d’un certificat médical pour déposer leur candidature. A la rentrée, ils auront une épreuve de français, une de mathématiques, une de culture générale et des tests sportifs. Au bout de quatre semaines, les huit meilleurs pourront poursuivre la formation ».

Les recrues n’ont aucun regret

Maïna et Lucas, tous deux âgés de 14 ans, sont en deuxième année. Ils ont été recrutés grâce au passage des formateurs dans les collèges qui les ont informés de l’existence de la formation. Ils n’ont aucun regret et sont unanimes : « La cohésion, c’est ce qu’on préfère ».

Hugo, 16 ans, en dernière année, explique : « Au forum des associations, j’ai pu découvrir la formation. Je souhaite devenir pompier volontaire après mon dernier examen. »

Lucie, 16 ans également, souhaite quant à elle devenir sapeur-pompier professionnel. « Je veux en faire mon métier depuis mon enfance. La formation de JSP était une évidence pour moi. C’est l’école de la vie. J’y ai trouvé une deuxième famille ».

Cependant, une maman, à l’annonce du choix de son enfant, a eu des doutes : « Une formation aussi longue doit être réfléchie mais elle apporte beaucoup sur le plan humain et en maturité. J’ai eu raison de lui faire confiance au moment de l’inscription et aujourd’hui je suis fière ».

Corentin Martinez, 18 ans, est aujourd’hui sapeur-pompier volontaire. Il a suivi la première des formations de JSP de la commune et raconte : « J’ai toujours voulu venir en aide aux autres et j’y ai appris à contrôler mes émotions ». Avec un sourire aux lèvres et les yeux brillants, il murmure : « J’ai réalisé mon rêve d’enfant ».

La formation existe depuis 2010 à Saint-Soupplets et a été mise en place par l’adjudant-chef Dominique Granger.

Renseignements et contacts ici

Partagez notre article
Share
Post précédent

Le Pin-Villevaudé-Courtry ► Décharge sauvage : elle pourrait disparaître cet été

Post suivant

Législatives ► 10e circonscription : Maxime Laisney, candidat de la France insoumise

Christelle Bousseau

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *