Vie locale

Serris ► Vidéo – Sora, le Youtuber fan de mangas, a atteint 130 000 abonnés

Sora a dépassé la barre des 100 000 abonnés sur sa chaîne YouTube. L’internaute de Serris qui prodigue des conseils chaque semaine sur la toile recevra prochainement le bouton d’argent.

La chaîne YouTube de l’internaute est l’une des plus visitées de France. Créée il y a moins d’un an, le 27 juin 2016, elle attire aujourd’hui plus de 130 000 visiteurs inscrits. Le Serrissien, qui est désormais entré dans le cercle très fermé des « Youtubers » connus, confie : « Je suis en train de réaliser mon rêve. J’ai toujours voulu faire ça et vivre de ma passion des jeux vidéo et des mangas. »  Le jeune homme d’à peine 21 ans avoue selon ses termes « vivre YouTube H24 ».

Gravity rush, Yandere, Inside, Kingdom heart…

Plusieurs fois par semaine, Sora publie des conseils et des astuces sur les jeux vidéo. Il explique : « Je les divise en séries. Je découvre des ‘bugs’, décèle des défis et déniche des nouvelles modifications de l’environnement ». Le passionné pratique le « Let’s play ». Devant sa caméra, il vit le jeu en direct de « A à Z », avec ses visiteurs. Les titres « Gravity rush », « Inside » ou « Kingdom heart » n’ont pas de secrets pour lui, mais le plus populaire sur sa chaîne est le jeu de simulation Yandere. « Le personnage est une lycéenne amoureuse d’un garçon de sa classe. Le but du jeu consiste à l’aider à se débarrasser de ses rivales » décrit Sora.

20 000 vues en quelques heures

Sa chambre a été même transformée en studio de professionnel : micro, écrans, lumière blanche et même… des messages de ses fans envoyés de différents endroits de France mais également du Japon, du Brésil, du Sénégal, du Maroc et du Canada. Sora a pris le « virus » à l’âge de 15 ans. « Mon cousin m’a offert mon premier manga « Sword art online », se souvient-il. Depuis, son univers tourne autour des bandes dessinées japonaises, de différentes statuettes de ses personnages préférés et de nombreux goodies.

Ses déplacements dans des événements consacrés à la culture nippone ne peuvent plus se faire incognito. « On m’arrête pour me parler ou pour prendre des selfies » constate le lauréat du bouton d’argent, encore un peu étonné de son succès fulgurant.

Il vient de créer son auto-entreprise afin de monétiser les publicités qu’il engendre grâce à ses publications qui peuvent atteindre en quelques heures plus de 20 000 vues.

La chaîne YouTube de Sora ici.

L’une des dernières vidéos de Sora :

 

 

 

 

 

Partagez notre article
Post précédent

Charny ► Vidéo : Le marché aux plantes a sorti pélargoniums , fougères, rosiers...

Post suivant

Le Pin-Villevaudé-Courtry ► Décharge sauvage : elle pourrait disparaître cet été

Sun-Lay Tan

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *