Vie locale

Torcy – Noisiel ► Police de sécurité du quotidien : les quartiers retenus pour l’expérimentation

Les quartiers de la zone de sécurité prioritaire de Torcy ainsi que les cours Luzard et des Roches de Noisiel ont été retenus par le ministère de l’Intérieur pour expérimenter la police de sécurité au quotidien  à partir de janvier 2019.

Les trois quartiers figurent parmi les trente de « reconquête républicaine » sélectionnés par le ministre de l’Intérieur, Gérard Colomb, jeudi 8 février. L’Etat expérimentera la police de sécurité du quotidien (PSQ). En janvier 2019, les patrouilles en VTT et la police sur la voie publique seront renforcées dans les quartiers sensibles des villes de Torcy et de Noisiel. Selon les services de la place Beauvau, le nouveau dispositif a plusieurs enjeux. Il s’agit d’abord de « lutter contre l’économie souterraine » et « les violences urbaines ». Dans les zones concernées, le trafic de stupéfiants aurait augmenté de 12% selon les services du ministère.

Le ministère souhaite également « renforcer le partenariat local » et « améliorer l’accueil des victimes » par l’installation de bornes de pré-plainte et par la réception du public par un chef de police. Le dispositif concerne un secteur qui regroupe 15 000 habitants.

« La voix des habitants a été entendue »

selon le maire de Noisiel

Mathieu Viskovic, le maire de Noisiel, a réagi : « Après nos nombreux rassemblements visant à faire signer une pétition réclamant plus de moyens pour notre ville, après de nombreux courriers et échanges avec les services de l’Etat, enfin le gouvernement nous a entendus. Et la réponse est à la hauteur de notre mobilisation ». La pétition réclamant « plus de moyens pour assurer la sécurité dans la ville » avait rassemblé 1 500 signatures. L’élu a également assuré « poursuivre les efforts pour faire de Noisiel une ville plus sûre ». 

En zone gendarmerie, les villes de Meaux et de Coulommiers feraient partie de l’expérimentation mais le ministère n’a pas pour le moment donné plus de précision.

 

Partagez notre article
Share
Post précédent

Compans ► Une classe de primaire menacée de fermeture : le maire est en colère

Post suivant

Lagny-sur-Marne ► Il met le feu au pavillon : sa femme et ses trois enfants étaient à l'intérieur

Sun-Lay Tan

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.