Tribune libre

Tribune libre ► L’association Meaux environnement avance cinq propositions

L’AME se réjouit du lancement d’un véritable plan vélo que les Meldois attendaient depuis des années. Un plan vélo ambitieux, programmé sur trois années, qui devrait disposer d’un budget conséquent de cinq millions d’euros cofinancé par le conseil régional, entre autres.

L’AME participera aux réunions de concertation organisées à travers la ville en regrettant néanmoins que le calendrier imposé par des contraintes budgétaires ne limite ce temps d’échanges démocratiques.

Afin d’alimenter la réflexion, l’AME avance cinq propositions :

1/ Sécuriser les pistes cyclables par une signalisation et une protection adaptées en partenariat avec le club cyclotourisme de Meaux qui possède une connaissance du terrain et une expérience précieuse. Les cyclistes, les piétons et les automobilistes doivent pouvoir cohabiter et se déplacer en toute quiétude et en toute sécurité.

Nous ne sommes pas favorables à l’aménagement d’espaces dits partagés sauf quand l’étroitesse de la rue ne permet pas de réaliser une piste cyclable distincte.

La zone piétonne du centre ville doit rester exclusivement réservée aux piétons.

2/ Implanter des parkings vélos notoirement insuffisants sur tous les sites fréquentés quotidiennement  tels que la MJC ou l’office de tourisme, par exemple qui pour l’instant en sont dépourvus. Le parking vélo de la gare, point névralgique, doit être repensé et sécurisé.

3/ Favoriser les liaisons quotidiennes en priorité, celles qui correspondent à la vie de tous les jours. Les Meldois de 7 à 77 ans doivent pouvoir se rendre en vélo à la gare, à l’école, au collège ou au lycée, à l’espace Caravelle ou à la médiathèque, à la MJC ou à l’école de musique, au marché, à la cité administrative, à la mairie ou au centre ville, au Pâtis ou au parc Saint-Faron, etc.

4/ Aménager les berges du canal de l’Ourcq, propriété de la ville de Paris qui constituent un véritable trait d’union champêtre entre les différents quartiers de la ville, entre les différentes communes de la Capm. Actuellement, le canal de l’Ourcq est cyclable uniquement de Paris à Claye-Souilly.

Pourquoi ce qui est possible à Claye ne le serait-il pas à Meaux ?

5/ Gratuité des transports en commun sur tout le territoire de la Capm

Ce qui paraissait utopique au yeux de certains, il y a quelques années, est aujourd’hui devenu réalité dans plus de trente villes françaises (Dunkerque, Angers, Châteauroux, Aubagne, Niort, Aurillac, Compiègne, mais aussi  Boulogne-Billancourt) et est à l’étude dans beaucoup d’autres.

Favoriser l’utilisation des bus permettrait de facto de réduire le nombre de voitures, de réduire la pollution atmosphérique et sonore, de diminuer les problèmes de stationnement et de circulation sans cesse croissants dans une ville, dans une agglomération qui ne cessent de se bétonner.

Une telle gratuité, mesure alliant le social et l’écologie, permettrait de faciliter les déplacements quotidiens de milliers d’habitants, de renforcer leur pouvoir d’achat, de favoriser l’accès au centre ville et aux différents équipements et, bien sûr, de favoriser la circulation des vélos pour le bien-être de tous.

Pourquoi ce qui est possible à Dunkerque, Angers, Compiègne ou Boulogne-Billancourt ne le serait-il pas à Meaux ?

Dernier point : sensibiliser les enfants qui sont déjà et seront plus encore demain les utilisateurs de ces pistes. La police municipale pourrait mener à bien cette mission pédagogique dans chaque école, à l’image du travail réalisé depuis des années, avec succès, par les animateurs du Smitom pour développer les gestes écocitoyens.

André Moukhine-Fortier, président de l’association Meaux Environnement

ame.meaux@gmail.com

Partagez notre article
Share
Post précédent

Souppes-sur-Loing en décembre

Post suivant

Jaignes ► Un poids lourd traverse le terre plein central sur l'A 4 et percute deux voitures

Tribune Libre

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.