Vie locale

Villeparisis ► Les enfants du conservatoire ont éveillé leurs parents en musique

Pour « Éveillez-vous en musique », les élèves des classes d’éveil du conservatoire municipal de Villeparisis ont proposé au public de la médiathèque Elsa-Triolet de s’éveiller en douceur, samedi 30 juin, avec un spectacle qui permettait d’associer les mots, les textes et les histoires à la musique et aux sons.

Avec les trois rendez-vous de « Musique en médiathèque », les élèves du conservatoire municipal se sont installés à la médiathèque Elsa-Triolet pour partager leur passion et faire découvrir leurs instruments.
Après les flûtistes qui se sont produits en avril dans le conte musical « Lili et compagnie », puis les classes de guitare qui ont raconté « L’histoire de la guitare » en mai, la dernière séance de « Musique en médiathèque » proposait « Éveillez-vous en musique », samedi 30 juin en matinée.

Une vingtaine de jeunes élèves des classes d’éveil du conservatoire ont produit de nombreux sons pour les poser sur une histoire contée par la directrice de la médiathèque. Ensemble, ils ont fait vivre l’extraordinaire voyage de la gouttelette Do, libérée de son nuage, accompagnée de Trémolo, un poisson qui rêve d’océan. À travers de drôles de rencontres, les deux amis ont entraîné les spectateurs dans un merveilleux tourbillon.

Les enfants ont montré à leurs parents ce qu’ils avaient appris pendant l’année. En effet, ce sont eux qui ont produit le bruitage de la pluie (claquement de langue, de doigts, tapement des genoux), du vent qui souffle (chant en canon) ou encore des petits grêlons (utilisation de boomwhackers). Tandis que l’histoire défilait, les élèves créait l’ambiance sonore de l’étang (eau, grenouilles, insectes) en utilisant des bouteilles d’eau découpées qu’ils agitaient, des œufs sonores / shakers ou encore des fuzeaux. Le public a même participé à la chorale en ajoutant sa voix et ses gestes à ceux des enfants.

Une soixantaine d’adultes et une vingtaine d’enfants se sont émerveillés devant cette prestation qui permettait d’associer les mots, les textes et les histoires à la musique orchestrée par Aurore Gibier, professeur d’éveil musical.

 

 

Partagez notre article
Share
Post précédent

Bussy-Saint-Georges ► Finances : la municipalité affiche "une gestion saine et équilibrée"

Post suivant

Noisiel - Nemours ► La gauche républicaine et communiste soutient les salariés de Nestlé

Correspondant

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.