Vie locale

Villeparisis ► Une classe de l’école Charlemagne a reçu un prix remis par l’ancien footballeur Lilian Thuram

Le film de la classe du dispositif des unités pédagogiques pour élèves allophones arrivants (UPE2A) de l’école Charlemagne à Villeparisis a été primé au concours national Nous Autres. Le prix a été remis aux élèves et à leur enseignante par l’ancien footballeur, Lilian Thuram, mardi 15 mai, à Paris.

Les lauréats du concours Nous Autres se sont rendus au musée du Quai Branly, à Paris, pour recevoir le prix des mains des parrains, le champion du monde de football, Lilian Thuram, et l’animatrice et comédienne, Maureen Dor. Le film récompensé présente les activités des treize élèves non-francophones de l’école Charlemagne de Villeparisis dans le cadre du dispositif UPE2A qui doit les aider à intégrer une classe normale.

L’école accueille treize élèves étrangers non-francophones, originaires de Grande-Bretagne, de Géorgie, du Portugal, du Pakistan, du Maroc, de Roumanie et de Moldavie, arrivés en France depuis quelques mois.

Symboles

Les élèves ont réalisé le clip-vidéo avec l’aide de leur enseignante, Anne Fischer, puis l’ont projeté au centre culturel Jacques-Prévert à Villeparisis, vendredi 13 avril. Ils y ont présenté leur activités dans le cadre du dispositif pour pouvoir intégrer une classe normale.

Les participants étaient libres de s’exprimer, par le chant, par l’écriture ou par le dessin. Anne Fischer explique : « Nous avons travaillé sur les symboles de la France et de la République puis chaque élève a présenté ceux de son pays d’origine ». La classe a aussi envoyé un message de tolérance en dessinant le symbole pour « tous les habitants de la planète » et en composant un « hymne international qui pourrait être chanté dans toutes les langues du monde ». Les élèves ont même trouvé une devise : « Tous ensemble pour la paix, la liberté et le respect ». Celle-ci est écrite dans neuf langues sur une affiche.

Le concours Nous Autres, soutenu par le ministère de l’Education nationale, est ouvert à toutes les classes de la maternelle à la sixième. A l’issue d’une selection, trente lauréats sont désignés. L’objectif du concours est de faire réfléchir les élèves sur la thème du racisme, sur un mode ludique et pédagogique.

 

La vidéo

 

Print Friendly, PDF & Email

Partagez notre article
Share
Post précédent

Serris ► Reconstitution historique de la bataille de la Marne : pioupious, taxis, artillerie, coups de canon... tout y était

Post suivant

Mitry-Mory ► Fantômes, menhir, marécages : les pique-niqueurs ont tenté de percer les mystères du bois du Moulin des marais

Sun-Lay Tan

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.