Vie locale

Villeroy ► Le président du conseil départemental a fleuri le mémorial de Charles Péguy

Le président du Département, Jean-Louis Thiériot, a déposé, vendredi 1er juin, une gerbe sur le mémorial de Charles Péguy, mort en 1914 pendant la bataille de la Marne. La grande sépulture où il repose avec 132 autres soldats, figure sur un dossier de candidature pour un classement au patrimoine mondial de l’Unesco comme lieu de mémoire de la Grande Guerre.

Cent personnes étaient réunies sous une pluie battante, vendredi, à Villeroy, pour assister au dépôt de gerbe par le président du conseil départemental, Jean-Louis Thiériot, sur la tombe de Charles Péguy . Le président a d’abord rendu hommage aux soldats morts pendant la Première Guerre mondiale, puis aux soldats français qui défendent actuellement la sécurité de tous. Il a déclaré : « Notre pays et l’Europe sont à nouveau confrontés à toutes sortes de menaces et particulièrement au terrorisme islamique. Nos soldats en opérations extérieures au Mali ou en Syrie sont les sentinelles de la liberté ». Le président a ensuite fleuri la tombe du poète français en compagnie du maire de Villeroy, Daniel Froger, et du député Rodrigue Kokouendo. Une minute de silence a ensuite été respectée. La fédération des anciens combattants de Charny a levé les drapeaux puis Jean-Louis Thiériot et cinquante enfants de Quincy-Voisins ont chanté la Marseillaise.

Première visite du président sur la tombe de Charles Péguy

Elu président du département le 22 mars, il s’agissait de la première visite de Jean-Louis Thiériot sur la tombe de Charles Péguy. Il a annoncé son appui à la candidature du site auprès de l’Unesco comme lieu de mémoire officiel de la Grande Guerre. Charles Péguy, âgé de 41 ans, était un écrivain, essayiste et poète. Lieutenant de réserve au 276e régiment d’infanterie, il est tué par balle lors d’un assaut contre les positions allemandes, le 5 septembre 2014.

La cérémonie s’inscrivait dans le cadre d’une visite du nord du département, comprenant la future zone d’activité de Saint-Pathus, un éco-quartier à Charny , et à Annet-sur-Marne un lieu à la mémoire du plasticien hongrois naturalisé français Victor Vasarely.

 

 

 

Partagez notre article
Share
Post précédent

Roissy-en-Brie ► Nuit des étoiles : le Skydance show a fait scintiller le gala

Post suivant

Villevaudé ► La stratégie digitale de SM bois récompensée par la chambre de commerce

Killian Salé

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.