Vie locale

Villevaudé ► Inondations : la municipalité dresse le bilan des dégâts et propose des solutions pour l’avenir

Suite aux inondations survenues durant la nuit du 11 au 12 juin, une réunion a eu lieu, mercredi 4 juillet, à la mairie de Villevaudé. Devant vingt-six habitants, Pascal Pian, le maire, a dressé un état des lieux et évoqué des solutions afin d’éviter pareil sinistre à l’avenir.

Avec son équipe et les agents de Veolia, le maire a effectué un bilan des dommages subis sur la commune.

La rue de la Mare, au hameau de Bordeaux, a été fortement impactée avec le débordement de la mare vers les habitations de la rue de Percy, ainsi que le ruissellement des terres agricoles jusque vers le  chemin du Grimpet. « Nous avons eu aussi des inondations rue Saint-Marcel, près de l’église, rue Charles-de-Gaulle et rue du Lavoir. Je me suis rendu dès le matin chez plusieurs sinistrés pour leur prêter main-forte. Nous avons également fait un constat des lieux avec les agents de Veolia et pris contact avec le pôle technique assainissement de la CCPMF (communauté de communes Plaines et monts de France) pour étudier des solutions » a précisé le maire.

Il poursuit : « Dans la matinée du mardi 12 juin, nous avons mis cinq pompes de relevage à la disposition des riverains, ainsi que des bennes pour évacuer les déchets liés aux inondations ».

Une pluie exceptionnelle dite « cinquantennale »

« C’est déjà arrivé en 2007 et 2013, c’est inquiétant » intervient une habitante. « Aujourd’hui, on a plus urbanisé et imperméabilisé et les nouvelles constructions bénéficient de bassins de rétention, contrairement aux anciennes dont l’écoulement reste intense. Des travaux sur le long terme sont donc nécessaires pour faire des rétentions en amont » a souligné Isabelle Berteau, responsable du pôle assainissement à la CCPMF.

Les actions déjà entreprises et les prochaines

Le maire a affirmé que le réseau d’assainissement a été intégralement vérifié et curé par les équipes de Veolia. Le nettoyage des abords de la mare a aussi été entrepris, mercredi 4 juillet, par les agents municipaux. « Les branches des arbres à ses abords vont être coupées et évacuées. Nous allons reprendre possession des accès à la mare qui appartiennent à la mairie » a-t-il ajouté.

L’assainissement relève désormais de la CCPMF, qui en a repris la compétence au 1er janvier. Isabelle Berteau d’ailleurs a rappelé que la communauté de communes pourra assurer l’entretien des abords de la mare. De même, en septembre, débuteront des travaux rue Charles-de-Gaulles et rue du Lavoir afin de rétablir un tuyau d’écoulement  plus large. Enfin, la CCPMF posera des grilles plus grandes sur le RD 86, face à la rue de la petite mare, et le bassin de retenue sur le RD 404 devra être remis aux normes par le Département.

Un riverain de la rue de Percy, dont l’habitation a été sinistrée, préconise de percer des trous dans les clôtures en béton « afin d’éviter les retenues d’eau dans les propriétés et donc les inondations de terrains ».

L’état de catastrophe naturelle examiné le 17 juillet

La commune a réclamé, mardi 12 juin, la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle auprès de la préfecture. Sandrine Biason, directrice générale des services à la mairie de Villevaudé, a expliqué aux participants : « La commission préfectorale se réunira mardi 17 juillet pour savoir si l’état de catastrophe naturelle sera retenu ou non. Dans l’affirmative, la parution au Journal officiel interviendra dans le délai d’un mois, et c’est à compter de cette date que les démarches auprès des assureurs pourront être faites ».

 

 

Partagez notre article
Share
Post précédent

Seine-et-Marne ► Ligne P : l'Etat retarde sa participation au financement du chantier

Post suivant

Thorigny-sur-Marne ► Vingt équipages ont roulé à fond la caisse pour la première course de push-cars

Serge Moroy

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.