Marne et GondoireVie locale

Bussy-Saint-Georges ► Au collège Cousteau : les professionnels ont présenté leurs métiers pour « susciter des vocations »

Vingt professionnels de différents secteurs sont venus présenter leur métier aux élèves de quatrième et de troisième du collège Jacques-Yves-Cousteau à Bussy-Saint-Georges, samedi 16 mars.

Les collégiens ont pu à travers des témoignages de professionnels découvrir un panel de métiers allant de l’hôtellerie-restauration au journalisme, en passant par le bâtiment, la logistique, les transports ou encore la sécurité. Corinne Bertheuil, la principale du collège, indique : « Il s’agit de notre première fois. Nous avons demandé aux intervenants de venir parler de leur parcours et de leur expérience ». Six pitchs de vingt minutes ont été proposés. Les élèves pouvaient se rendre d’un atelier à un autre.

L’événement a été initié par l’équipe pédagogique du collège. Les visiteurs devaient remplir un questionnaire. Sandrine Fernandes, une des responsables de l’association de parents d’élèves Copain indique : « Certains métiers ont eu plus de succès que d’autres. Il y a eu beaucoup d’intérêt pour les métiers paramédicaux, du design et des médias. Les métiers de la restauration et de l’hôtellerie ont attiré mais ont peu séduit. Pourtant, les intervenants étaient bons ».

Jérémy Vivet, directeur de l’hôtel Mercure de Bussy, était venu avec du matériel d’art de la table présenter les métiers de son secteur. L’hôtelier a insisté sur le prestige du métier mais n’a visiblement pas suscité beaucoup de vocations. Un parent d’élève constate : « C’est peut-être trop exigeant et ça ne fait pas aussi rêver que le design ou l’ingénierie ». Il s’agit pourtant d’un secteur qui recrute en permanence. Eric Sertour, le propriétaire du chai situé au Vieux Bussy, indique : « C’est un métier qui demande beaucoup mais qui donne beaucoup. Je l’exerce depuis quarante ans avec la même envie. Il faut de l’abnégation, aller de l’avant ».

Jérémy Vivet souhaite malgré tout renouveler les rencontres avec les élèves : « Je trouve normal, en tant qu’acteur économique de Bussy, de participer à la vie locale et aider les jeunes. Et si j’arrive à convaincre un ou deux, j’aurai réussi ».

 

 

 

 

 

 

 

 

Partagez notre article
Share
Post précédent

Courtry ► Chèvres, cochons, poules et coq... Fabrice a installé la mini-ferme et les logis éco-nature pour les lapins |Vidéo]

Post suivant

Longperrier ► Lycée Charles de Gaulle : des élèves vont intégrer la Run Eco team

Sun-Lay Tan

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *