Les communiquésMarne et Gondoire

Bussy-Saint-Georges ► Chantal Brunel critique : « Villa Bellagio, le maire s’est détourné des dossiers difficiles et urgents de notre commune »

Communiqué,  mardi 29 janvier

A la fin du mois de janvier s’ouvrira à Bussy-Saint-Georges, en lieu et place de La Villa Bellagio, un centre d’accueil permanent pour une centaine de migrants. Tout comme l’hôtel du Golf qui avait prévu de cesser son activité le 16 décembre 2016, La Villa Bellagio vivotait, rencontrait des problèmes de sécurité et avait changé de statut. Cet établissement proposait la vente des chambres à des investisseurs en vue de défiscalisation.

Passivité du maire

Le maire, préoccupé uniquement par son image, sa communication et par la signature de ses permis de construire s’est détourné des dossiers difficiles et urgents de notre commune.

Depuis plusieurs jours, le maire de Bussy prétend qu’il n’a rien su, rien vu, rien entendu et que tout s’est fait sans lui ! Pourtant, la préfecture déclare ce jour que « dès l’été 2018, l’association La Rose des Vents et la préfète de Seine-et-Marne étaient entrées en contact avec la mairie pour présenter le projet.

Qui peut croire que le maire n’était au courant de rien, comme il le prétend ?

La Villa Bellagio était hélas bien loin de ses préoccupations. Il a laissé dormir et pourrir la situation. Il ne s’est pas préoccupé des conséquences de la fermeture de l’établissement en juillet 2017.

L’hôtel du golf : fausses promesses du candidat Y. Dubosc !

Monsieur Dubosc n’a aucune excuse. Il connait très bien la politique de l’État en la matière, puisque maire, j’avais déjà alerté sur la volonté de la préfecture d’installer des migrants dans l’hôtel du Golf qui devait fermer.

J’avais entendu l’hostilité des résidents du Golf mais beaucoup ne voulaient pas entendre mes craintes d’une décision de L’État. J’ai choisi l’intérêt des Buxangeorgiens plutôt que mon intérêt électoral. J’ai donc délivré un permis de construire conforme au PLU voté avant 2014 en l’absence d’opposition de Mr Dubosc. Je ne le regrette pas même si certains ont fait une campagne calomnieuse à mon égard. Le permis de construire de l’hôtel du Golf a été renouvelé. Sans opposition de la mairie : il est aujourd’hui exécutoire.

Faisant fi de cette perspective avérée, Y. Dubosc remportait l’élection en décembre 2016 en colportant contre-vérités et mensonges sur le projet d’aménagement de l’hôtel du Golf, qui avait le mérite de protéger la ville de l’arrivée de migrants !

Pourquoi ne pas avoir proposé un nouveau projet d’aménagement de La Villa Bellagio quand il était encore temps et une solution concertée à propos des migrants ?

Oui, le maire actuel a été élu sur un mensonge !

Au regard de ce nouvel épisode, nouveau coup dur pour notre ville, il est permis de se demander s’il y a réellement un pilote à la tête de la mairie. Élu sur des mensonges et grâce à une campagne de dénigrement, Monsieur Dubosc montre aujourd’hui son vrai visage, celui d’un maire trop tourné vers ses préoccupations personnelles.

Chantal Brunel

Partagez notre article
Share
Post précédent

Lagny-sur-Marne ► Un pompier sauve une femme qui s'était jetée à l'eau

Post suivant

Meaux ► Jean-François Copé : "L’hôpital de Meaux va être reconstruit et entièrement modernisé"

Rédaction

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.