Plaines et monts de FranceVie locale

Charny ► Handicap solidaire : des moules-frites accommodées à la crème générosité

La Pétanque charnicoise a proposé, samedi 16 février, une soirée moules-frites à la salle polyvalente de Charny, avec le concours de la municipalité. L’événement était au profit de Maison du possible qui va développer un nouveau projet pour ses résidents.

Ouverte depuis avril 2018 dans le centre du village (relire notre article), la Maison du possible accueille en journée douze jeunes adultes. L’association les prend en charge afin de développer leur autonomie par immersion dans le village. Ils sont encadrés par cinq professionnels : une directrice, deux monitrices éducatrices et deux auxiliaires de vie du Saad 77 de Dammartin-en-Goële (Services d’aides à domicile).

L’habitat inclusif

Nathalie Calonne, présidente de l’association, explique : « Le club de pétanque a voulu s’associer à notre projet d’habitat inclusif. Il s’agit de compléter nos modalités d’accueil. La mairie de Charny possède un local situé à cinquante mètres de la Maison du possible qu’elle propose de nous louer. Une fois aménagé, quatre personnes par nuit pourront y loger. Le but est de créer de l’accueil séquentiel et modulable, de façon à ce que nos jeunes adultes puissent quitter le nid familial en douceur ».

Un projet handicitoyen

Pour faire aboutir le projet, toute aide qu’elle quelle soit est donc la bienvenue. Nathalie poursuit : « C’est un modèle passerelle que l’on est en train de construire. On recherche des sponsors pour financer son fonctionnement et on fait aussi appel  à tous ceux qui auraient un peu de temps à nous donner ». Depuis le début, l’association est soutenue par le Département. « Il faut poser le projet, mais on le soutiendra car c’est une belle action » confirme Véronique Pasquier, conseillère départementale.

« Il faut m’accepter comme je suis »

Leila, 26 ans, a pris le micro au cours de la soirée : « Ce n’est pas facile pour moi, mais je suis née comme ça. J’accepte mon handicap et je voudrais que les gens m’acceptent comme je suis ». Jean-Marc Tchang, vice-président de la Pétanque charnicoise, complète : « Le centre de la Maison du possible est un site pilote, le premier en Seine-et-Marne, c’est pourquoi il faut l’aider ».

Permettre aux jeunes de vivre leur ville

Marie-Claire Bouchet, 66 ans, partage entièrement son avis. Elle réside à Précy-sur-Marne et a travaillé  à la SFP (Société française de production audiovisuelle). Elle souhaiterait mettre en place auprès des jeunes résidents un atelier multimédia avec Smartrezo : « Il s’agit d’un réseau social de nouvelle génération et indépendant. Il a été élaboré pour communiquer avec tous et partout, en toute liberté. Il permet de traiter des sujets sous forme de reportages vidéo ».

Marie-Claire était accompagnée de Josette Mongény, qu’elle a rencontrée à Tous en scène, l’association qui regroupe treize communes de Seine-et-Marne et qui s’implique dans des actions caritatives. Josette pratique la xylogravure (peinture sur bois) et Magjournal lui avait rendu visite dans son atelier (relire notre article). « Je donne des cours de peinture au conservatoire de Gagny, expose et fais des interventions auprès des personnes âgées. Alors pourquoi pas à la Maison du possible ? » confie-t-elle.

Deux cent cinquante convives ont participé à la soirée solidaire. Une tombola était proposée et les mille deux cents enveloppes ont toutes été rapidement vendues. Parmi les gros lots, figuraient deux téléviseurs 81 cm et un séjour week-end pour deux personnes.

http://lamaisondupossible.org

 

Nathalie Calonne (au micro) et les dirigeants de la Pétanque charnicoise

Leila veut être considérée comme tout le monde.

 

 

 

Partagez notre article
Share
Post précédent

Seine-et-Marne ► Carte scolaire : Stéphanie Do saisit les acteurs chargés de la négociation dans le département

Post suivant

Pomponne ► Le contentieux entre la commune et la Sem de Montévrain pourrait trouver une issue

Correspondant

1 Commentaire

  1. […] Article Magjournal: https://www.magjournal77.fr/charny-handicap-solidaire-des-moules-frites-accommodees-a-la-creme-gen… […]

    Signaler un abus

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *