Paris Vallée de la MarneVie locale

Chelles ► La galerie éphémère a été inaugurée avec les collages de Ludivine G [Diaporama]

La galerie éphémère, nouveau lieu dédié à des expositions artistiques, vient d’ouvrir en centre-ville de Chelles. Elle a été inaugurée, vendredi 22 mars, avec les collages de l’artiste Ludivine G.

La galerie éphémère, située 57 avenue de la Résistance, entre la gare et le marché, accueille des artistes et artisans d’art amateurs ou professionnels, désireux de partager leur travail, d’exposer leurs œuvres et de créer un lien avec le public.

Ludivine G, la première artiste choisie, habite Chelles. Elle est collagiste depuis 2008. Elle explique son parcours et sa méthode de travail : « Je travaille à l’instinct, par rapport aux émotions que je ressens. Je découpe dans les magazines et les journaux, ensuite je range les découpages dans une boîte que j’appelle ma boîte à rêves. Je peins les fonds et je colle sur la toile. Au départ, je collais à plat, puis j’ai collé avec du volume. Tout est parti de l’exposition que j’avais proposée pour soutenir la lutte contre le cancer du sein ».

Les œuvres de Ludivine G ne nécessitent pas de grands discours sur l’art et parlent immédiatement. Ses productions récentes parlent d’amour. Geneviève et Adélia, qui visitaient l’expo, résument ainsi leurs sensations : « Nous ne connaissions pas Ludivine G. C’est joli. Nous ne sommes pas artistes, mais nous pratiquons le collage avec des enfants ». Violine déclare : « Le travail est intéressant. C’est un mode d’expression qui se fait beaucoup. En voyant son travail, ça donne envie de faire ».

Aussi un atelier

La galerie éphémère est un local de 60 m2 qui appartient à un organisme d’économie mixte lié à la ville de Chelles. Brice Rabaste, le maire, présente ainsi la genèse : « Nous avions une coque commerciale vide à laquelle il fallait trouver une destination. Nous avons eu l’idée de la galerie qui permet aux artistes chellois d’exposer sur un temps court. Le lieu est idéal car situé en plein centre-ville, ce qui offre un service aux artistes et embellit le cadre de vie ». Un atelier éphémère, situé de l’autre côté de la gare, sera inauguré le 5 avril. Il permettra à un artiste d’avoir un lieu où travailler, sur une période plus longue, de six mois à un an.

Frank Billard, adjoint au maire à la culture, explique comment se fait le choix des artistes exposants : « Nous faisons un appel à projets à partir du site de la ville et du journal municipal. Les dossiers de candidatures sont à adresser par courrier ou e-mail à la mairie. Les expositions sont prévues sur une durée de quinze jours à trois semaines, dans le but d’avoir un artiste par mois. La galerie éphémère est ouverte d’abord aux artistes chellois, mais ce n’est pas exclusif. Nous souhaitons accueillir également des artisans d’art, mais nous n’avons pas reçu de projet dans le domaine ».

L’exposition de Ludivine G est ouverte jusqu’au dimanche 7 avril.

 

 

 

 

Partagez notre article
Share
Post précédent

Lognes ► L’holovan de La France insoumise a fait étape

Post suivant

Meaux ► Lycée Moissan : la classe prépa économique et commerciale a fêté ses dix ans et la réussite des anciens élèves [Diaporama]

Patrice Le Palec

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *