Vie locale

Chelles ► Vidéo : Au canicross, ils ont suivi la voie de leurs chiens

Avec 78 clubs et 1 200 licenciés en France, le canicross est un sport qui connaît de plus en plus de succès. Le concours proposé dimanche 26 février par le Clac (Comité de liaison et d’animation des Coudreaux), à Chelles, l’a encore prouvé en rassemblant des participants venus de tout le territoire sur la plaine de jeux du bois des Coudreaux.

ARVE Error: id and provider shortcodes attributes are mandatory for old shortcodes. It is recommended to switch to new shortcodes that need only url


Dimanche matin, Michel Gardiennet, président du Clac, était un organisateur heureux. « C’est un nouveau record puisque, pour la 5e année, nous avons 149 participants, soit un de plus qu’en 2016. Mais il y a une autre compétition, aujourd’hui, à Arras. Cette année, les conditions météo sont idéales, avec un terrain ni humide ni boueux. Trente bénévoles du Clac et de l’Uso Chelles course à pied sont mobilisés pour l’événement qui se déroule avec le concours de la Ville, du Conseil départemental et, bien sûr, de la FSLC (Fédération des sports et loisirs canins) » précise-t-il.

Si les maîtres devaient fournir un certificat médical d’aptitude à la pratique sportive, les chiens devaient quant à eux être examinés par Michel Fressart, vétérinaire de la manifestation. « Tous les chiens sont bienvenus dans la course. Je vérifie s’ils sont à jour de leurs vaccinations, immatriculés et qu’ils ont bien un tatouage ou une puce ».

Une discipline ouverte à tous

Michel Fressart est également président des Vélociraptors, unique club de canicross de Seine-et-Marne. Situé à Crécy-la-Chapelle, le club recense une soixantaine de licenciés, dont la moitié sont des juniors. Il a participé au canimarche qu’il a remporté aisément avec sa chienne Bella, âgée de onze ans. « C’est une chienne trouvée, comme mes huit autres chiens. Le principe du canimarche est de permettre à ceux qui ne pratiquent pas le canicross, de s’extérioriser et de découvrir les parcours. Dans le canimarche, on ne demande ni licence ni certificat médical. A l’inverse du canicross où l’on court, on ne doit jamais être en extension. On doit toujours avoir un appui au sol et tout est dans la technique du déhanché avec les épaules. C’est une épreuve qui reste malgré tout particulièrement physique » explique Michel. Toujours avec Bella, il a ensuite disputé le canicross, épreuve reine de la journée, qui a réuni 92 participants derrière la ligne de départ pour courir une distance de 5,5 km, soit deux tours.

Prendre du plaisir avant tout

Pour tous les participants, jeunes et moins jeunes, débutants ou chevronnés, l’essentiel est de se faire plaisir en courant avec son chien, que ce soit à trottinette, à pied ou encore à vélo. Jonathan Duchadeau, 25 ans, est venu de Franconville (Val-d’Oise). Il fait partie du club Canipirates canicross 92 de Colombes (Hauts-de-Seine) qui existe depuis décembre 2015. Jonathan se dirige avec enthousiasme vers la ligne de départ, en compagnie de son magnifique Husky, Hinouck, âgé de cinq ans. « Cela fait quatre ans que je pratique la discipline. Aujourd’hui, nous sommes trois du club à participer au cani-VTT et on espère bien prendre du plaisir avant tout ».

Résultats
Cani-trottinette
1er Frédéric Basquin avec Thunder (Braque allemand), 2e Christelle Debierre avec Icare (croisé braque), 3e Didier Garcia Balleter avec Fly (Berger allemand).
Canicross enfant 1 km
1ère Nila Hardy avec Iceberg (Siberian husky), 2e Clémentine Billion avec H’zeus (Border collie), 3e Daphné Broutin avec Dustin (Beagle).
Canicross enfant 2 km
Fille : 1ère Emilie Glad avec Isis (Border collie), 2e Laura Morin avec Gizma (Cavalier king charles).
Garçon : 1er Lucas Bailloux avec Goofy (croisé setter), 2e Théo Dafeur avec Weeds (Alaskan greater), 3e Clément Lecoquet avec Gaya (Braque allemand).
Cani- VTT
Junior femme : 1ère Cathy Dehais avec Kismy (Braque allemand)
Senior femme : 1ère Eléa Binot avec Ixbow (Braque), 2e Laure Basquin avec Volt (Braque allemand), 3e Gaëlle Vilboux avec Pattaud (Épagneul breton).
Senior homme : 1er Franck Piednoel avec Lancer (Braque allemand), Gael Herniotte avec Hevy (Berger belge malinois), 3e Jérémy Philippe avec Jafar (Dobermann).
Vétéran femme : 1ère Sophie Billion avec Jywelle des bergers (Beauceron)
Vétéran homme : 1er David Broutin avec Heavy Rock (Berger australien), 2e Laurent Lebois avec Furax (Tervuren), 3e Laurent Raynaud avec Louna (Pointer).
Vétéran 2 femme : 1ère Isabelle Lefebure avec Loupi (Levrier galgos)
Vétéran 2 homme : 1ère Jean-Louis Audejean avec Djazz (Greyster), 2e Christophe De Grakovac avec Liouba (Berger australien), 3e Atilio Isidoro avec Foxy (Siberian husky).
Canicross adulte
Junior femme : 1ère Amélie Decaux avec First (Border collie), 2e Victoria Hoog avec Indra des Cros (berger belge malinois), 3e Julie Morin avec Belle (berger).
Junior homme : 1er Daniel Dellemburger avec Killer (Alaskan), 2e Baptiste Nourry avec Scooby (Braque allemand), 3e Arthur Glad avec Gypsie (Braque de Weimar).
Senior femme : 1ère Marie Cuzin avec Kelly (Berger australien), 2e Amélie Greffiel avec Limon (Tervuren), 3e Audrey Caron avec Jinx du clan (Berger belge malinois).
Senior homme : 1er Romuald Garcia avec Robby (Alaskan), 2e Jonathan Huré avec Gloops (Alaskan), 3e David Taupin avec Abys (Braque allemand).
Vétéran femme : 1ère Sabine Pastor avec Shiva (Border-Pointer), 2e Sophie Coutelle avec Happy (Border collie), 3e Virginie Escourrou-Gailhard avec Butch (Dogue argentin).
Vétéran homme : 1er Laurent Lambert avec Niall, 2e Ludovic Lecoquet avec Gaya (Braque allemand), 3e David Broutin avec Iena (Setter border).
Véréran 2 femme : 1ère Brigitte Briandon avec Jookar (Border collie)
Vétéran 2 homme : 1er Fabrice Limpalaer avec Farouk (Malinois beauceron), 2e Augustin Sanchez avec Djado (Beauceron), 3e Didier Garcia Balleter avec Louna (Berger allemand).
Vétéran 3 homme : 1er Philippe Duthilleul avec Loomis (Berger australien), 2e Bernard Legouais avec Hinouck (Husky), 3e Christian Vancrayenest avec Tasha (Berger allemand).

Partagez notre article
Share
Post précédent

Longperrier ► Vidéo : Patrick Busschaert, runner écolo, prend les déchets à bras le corps

Post suivant

Othis ► Vidéo : Joël Ségura a chanté Nino Ferrer, en toute simplicité

Serge Moroy

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.