Paris Vallée de la MarneVie locale

Courtry ► L’expo 14-18 « honore ceux qui sont tombés pour la liberté »

Xavier Vanderbise, le maire de Courtry, a inauguré l’exposition « C’est notre histoire, la grande guerre 1914-1918 », vendredi 26 octobre.

Déployée sur 500 m2 dans l’espace Robert Jacobsen, l’exposition n’a pas d’équivalent pour une commune de la taille de Courtry. Xavier Vanderbise a déclaré : «  Il ne s’agit pas de célébrer la victoire de 1918, mais d’honorer la mémoire de ceux qui sont tombés pour la liberté, la mémoire des hommes au front mais aussi des femmes à l’arrière ».

Deux ans de préparation

Pendant deux années, la ville de Courtry a travaillé à l’exposition. Le maire a remercié tous ceux qui ont permis sa réalisation, particulièrement son adjointe à la culture, Lina Plouzenec, les familles qui ont prêté de nombreux objets et souvenirs, le musée de la Grande Guerre de Meaux, la société d’histoire de Claye.

Il porte l’uniforme de son grand-père

On voyait, parmi les visiteurs, plusieurs personnages en costumes d’époque prêtés par l’association « Sons d’histoire » qui propose des spectacles théâtraux historiques. Un de ses membres, Michel Brunet, portait l’uniforme de son grand-père. Il explique : « C’est l’uniforme du 141ème régiment d’artillerie lourde coloniale dans lequel mon grand-père a servi en 1917-1918. Il avait auparavant travaillé à la mise au point des charges d’obus du canon de 75 « . Son fils, Tanguy, portait l’uniforme bleu horizon.

Jean-Pierre Guillot, président de « Sons d’histoire », présentait un spectacle qui reprenait un des thèmes de l’exposition : le rôle des femmes durant la grande guerre. Il a rappelé que Bécassine est née durant la guerre, de même que les « Pieds Nickelés ».

Des avancées techniques

L’exposition met en avant les avancées techniques qui ont vu le jour durant le conflit : la cartographie, l’aviation, la photographie, la radio, la T.S.F… Yannick Roger, téléphoniste spécialisé en installation et maintenance de central, après avoir mis la dernière main à un étonnant stand avec du matériel de télécommunication d’époque en état de fonctionnement, offrait une initiation au morse.

La Ville de Courtry propose toute une programmation culturelle autour de l’exposition, particulièrement tournée vers les plus jeunes avec des visites par les écoliers, des ateliers, une comédie-jeu pour les familles.

L’exposition  sera ouverte jusqu’ au 11 novembre.

 

 

 

 

 

Partagez notre article
Share
Post précédent

Chauconin-Neufmontiers ► Meilleur croissant au beurre de Seine-et-Marne : Nicolas le boulanger, de Bray-sur-Seine, remporte le concours

Post suivant

Fort de Vaujours ► Placoplatre tente de rassurer les associations environnementales

Patrice Le Palec

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *