Roissy Pays de FranceVie locale

Dammartin-en-Goële ► Championnat de France de boxe thaï : les champions du secteur vont combattre aussi

Les champions de boxe du club KMO Muaythaï d’Othis se préparent pour le demi-championnat de France qui aura lieu samedi 30 mars au gymnase Alexis-Vastine, à Dammartin-en-Goële. Magjournal les a rencontrés, dimanche 24 mars, alors qu’ils s’entraînaient au dojo d’Othis.

Professionnels, semi-professionnels et licenciés de boxe du club d’Othis s’entraînent régulièrement pour les quatorze combats de boxe thaïlandaise, le classement professionnel et les deux classements semi-professionnels qui auront lieu demain à Dammartin.
Gilbert Lenfant a 37 ans. Le jeune licencié du club KMO Muaythaï d’Othis va combattre dans la catégorie – 81 kg classe C aux côtés de son partenaire Vincent Toussaint, 36 ans, catégorie – 80 kg spécialisé en assauts techniques, alors qu’il ne pratique la boxe que depuis deux ans.
Jordan Borges a 29 ans et a déjà une rencontre internationale à son actif. Il raconte : « J’ai combattu à Amsterdam. Ça s’est bien passé pour moi, je n’ai pas eu de titre mais j’ai pu effectuer deux assauts techniques sans KO ».

Ils enchaînent les victoires

Jonathan Richard 25 ans, catégorie – 68 kg accumule les victoires : champion région Aquitaine, puis d’Ile-de-France et d’Europe, pour finalement décrocher le titre de champion du monde lors d’une compétition en Italie. De même, Eléa Mana n’a que 13 ans et pourtant elle est déjà demi minime et combat dans la catégorie – 55 kg. Assia Miri a 15 ans et ne détient pas moins de cent-quinze combats à son actif. Elle explique : « Je reviens de Thaïlande. J’ai battu par KO une combattante thaïlandaise la semaine dernière, ce qui m’a permis d’obtenir le titre de championne du monde en combattant dans la catégorie – 60kg ». A 17 ans, Tommy Bonnel a également un énorme palmarès derrière lui : champion d’Europe, d’Ile-de-France, de France, et champion du monde.
La majorité des compétiteurs connaissait le jeune champion de boxe thaï de Villiers-le-Bel, Hugo Kapay, et son décès, mardi 21 mars, les a affectés. Les boxeurs du club d’Othis ont annoncé qu’ils mettent à disposition une cagnotte jusqu’au 31 mars pour lui rendre hommage et ainsi aider la famille à financer les obsèques.

othis-boxe-thai

othis-boxe-thai othis-boxe-thai

 

 

 

 

Partagez notre article
Share
Post précédent

Claye-Souilly ► Shopping Promenade : un millier d'arbres sera planté sur le site du futur centre commercial et de loisirs

Post suivant

Mareuil-lès-Meaux ► Compteur Linky un an après : Corinne et Didier ont engagé une procédure judiciaire

Isabelle Derock

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *